Nous suivre Associations Mode d’emploi

abonné

Yannick Blanc « La réserve citoyenne doit venir en complément à ce que font déjà les associations »

Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Interview de Yannick Blanc, Haut-commissaire à l’Engagement civique.

Comment est née la fonction de Haut-commissaire à l’Engagement civique ? 

Le poste de Haut-commissaire à l’Engagement civique, institué par le décret n° 2016-433 du 11 avril 2016, est né de la conjonction de deux objectifs. Le premier, c’est celui, porté par le président de la République, de rendre le service civique réellement universel (tout en restant volontaire) en accueillant 350 000 jeunes par an dès 2018. Ce changement d’échelle va obliger l’Agence du service civique, dont le ministère de tutelle était celui de la Ville, de la Jeunesse et des Sports, à travailler avec d’autres ministères comme les ministères sociaux, celui de l’Intérieur ou encore l’Éducation nationale. Il fallait donc offrir un positionnement véritablement interministériel à la personne chargée de ce dossier. C’est ce qui est fait avec le poste de Haut-commissaire : une fonction peu utilisée, qui n’intègre pas le gouvernement (contrairement à Martin Hirsch lorsqu’il avait été nommé Hautcommissaire aux solidarités actives), mais qui puisse vraiment travailler avec toutes les administrations. Ce n’est évidemment[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Nous vous recommandons

6 conseils pour réussir son AG à distance

6 conseils pour réussir son AG à distance

Cette année, les assemblées générales ont été chamboulées par la crise sanitaire. Beaucoup ont été repoussées et certaines associations ont décidé[…]

Dans certains secteurs, les associations peuvent conclure des CDD pour remplacer plusieurs salariés

Dans certains secteurs, les associations peuvent conclure des CDD pour remplacer plusieurs salariés

Le plan de relance mise sur l’emploi sportif

Le plan de relance mise sur l’emploi sportif

Jusqu’à 4 000 euros d’aide pour l’embauche des moins de 26 ans et des personnes en situation de handicap

Jusqu’à 4 000 euros d’aide pour l’embauche des moins de 26 ans et des personnes en situation de handicap

Plus d'articles