Nous suivre Associations Mode d’emploi

Voir plus loin que le bout de son nez

Sujets relatifs :

« Les nombreuses activités bénéficiant de financements publics coûtent cher aux contribuables... ». La rengaine est connue et il est difficile de lutter contre une idée reçue, a fortiori dans un contexte de crise économique et de restrictions budgétaires tous azimuts.
L'étude sur les coûts-bénéfices dans l'insertion par l'activité économique commandée par la Région Lorraine bat en brèche cette affirmation et apporte un point de vue salutaire.

Cette étude a passé au crible les données relatives aux structures d'insertion par l'activité économique (SIAE) en Meurthe et Moselle. Il en ressort qu'en 2011, les SIAE de ce département ont bénéficié de financements publics à hauteur de 12,4 millions d'euros, principalement de la part de l'État mais également du Conseil départemental de Meurthe et Moselle et de la Région Lorraine. Les esprits chagrins pourront ne retenir que cette somme conséquente mais ce serait faire preuve de courte vue.

Car grâce à ces financements, l'action de ces structures génère 29,2 millions d'euros de bénéfices pour la société. En effet, ne s'intéresser qu'aux coûts de fonctionnement d'un organisme, c'est faire fi de tous ceux que son action permet d'éviter ainsi que des recettes qu'elle génère. Concrètement, passer du statut de demandeur d'emploi à celui de salarié en insertion évite des coûts d'indemnisation chômage ou de fourniture de minima sociaux, de suivi Pôle Emploi et de CMU. De plus, contrairement à un chômeur, un salarié génère des recettes en termes de cotisations sociales patronales et salariales. Par ailleurs, son pouvoir d'achat est augmenté ce qui se traduit par un investissement dans l'économie locale et une augmentation des perceptions de TVA.

Il ne s'agit là que de considérations comptables mais il est toujours utile de montrer que le financement public d'organismes d'intérêt général n'est pas synonyme d'investissements à fonds perdus. Il ne faut pas non plus se limiter à cette vision des SIAE car il est bien entendu que par l'amélioration du bien-être et de l'estime de soi des bénéficiaires et les gains en capital humain et en lien social, leur action génère pour la société des bénéfices encore plus grands.

En savoir plus
Étude sur les coûts-bénéfices dans l'insertion par l'activité économique

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news hebdomadaire d’Associations Mode d'emploi

Nous vous recommandons

Libre ne veut pas dire gratuit

Libre ne veut pas dire gratuit

Certaines associations pratiquent le prix dit « libre » ou « conscient » pour leurs activités. Cette façon de rendre des biens et services culturels accessibles à tout le monde peut aussi[…]

19/07/2019 |
Le Corps européen de solidarité encourage le volontariat

Le Corps européen de solidarité encourage le volontariat

Comment déposer une réponse pour un marché public ?

Comment déposer une réponse pour un marché public ?

Solidarité internationale :  un soutien pour les associations issues de l’immigration

Solidarité internationale : un soutien pour les associations issues de l’immigration

Plus d'articles