[VIDÉO] Arrêt ou réduction de l'activité : avoir recours au chômage partiel pour les salariés de l'association

Yannick Dubois, Cabinet Kogito Associations
Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

[VIDÉO] Arrêt ou réduction de l'activité : avoir recours au chômage partiel pour les salariés de l'association

© nito - stock.adobe.com

La situation particulière de crise sanitaire que nous subissons du fait du coronavirus a conduit de nombreuses associations employeur à cesser tout ou partie de leur activité. De ce fait, de nombreux salariés se retrouvent sans activité, confinés à leur domicile.

Lorsque le télétravail est impossible l’association peut avoir recourt au dispositif du chômage partiel. Le gouvernement a décidé de soutenir l’activité en allégeant les conditions de sa mise en oeuvre.

Nous vous recommandons

Un licenciement fondé sur des faits participant à la liberté d’expression du salarié est nul

Un licenciement fondé sur des faits participant à la liberté d’expression du salarié est nul

Il résulte des articles L.1121-1 du code du travail et 10 § 1 de la Convention de sauvegarde des droits de l’homme et des libertés fondamentales que, sauf abus, le salarié jouit, dans l’entreprise et en dehors de celle-ci, de sa...

24/01/2023 | ActualitésSalarié
Percée de l’alternance dans les associations

Percée de l’alternance dans les associations

Retrouver l’équilibre après l’embauche du premier salarié

Retrouver l’équilibre après l’embauche du premier salarié

Jusqu’à 6 000 euros de prime de partage de la valeur pour les salariés associatifs

Jusqu’à 6 000 euros de prime de partage de la valeur pour les salariés associatifs

Plus d'articles