Nous suivre Associations Mode d’emploi

Verser une rémunération disproportionnée et non justifiée à un dirigeant remet en cause la gestion désintéressée de l’association

Sujets relatifs :

, ,
Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Verser une rémunération disproportionnée et non justifiée à un dirigeant remet en cause la gestion désintéressée de l’association

© vegefox.com - stock.adobe.com

Verser une rémunération à son dirigeant ne remet pas en cause à lui seul le caractère désintéressé de la gestion de l’association.

-> A lire : Rémunération des dirigeants associatifs : les règles à respecter

Mais lorsque, outre une rémunération mensuelle inférieure au Smic, l’association prend à sa charge le paiement du loyer de son président et lui fait des chèques à hauteur de 50 000 euros par an pour des ventes de tableaux sans justificatifs et qui a priori n’ont aucun rapport avec l’objet de l’association, les juges considèrent qu’il y a abus.

En l’occurrence, l’association est donc considérée comme imposable à l’impôt sur les sociétés et son président imposé sur ces revenus.

Cour administrative d’appel de Paris, 2e chambre, 6 février 2019, n° 18PA 03305

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news hebdomadaire d’Associations Mode d'emploi

Nous vous recommandons

Les critères du crédit d’impôt sur le spectacle vivant vont mieux correspondre aux artistes émergents

Les critères du crédit d’impôt sur le spectacle vivant vont mieux correspondre aux artistes émergents

Les critères d’éligibilité au crédit d’impôt des dépenses de création, d’exploitation et de numérisation d’un spectacle vivant musical ou de variétés[…]

28/10/2019 | GestionCulture
L’association face aux fake news

L’association face aux fake news

Logement social : les associations jouent les intermédiaires

Logement social : les associations jouent les intermédiaires

L’inclusion par le sport monte en puissance dans les contrats de ville

L’inclusion par le sport monte en puissance dans les contrats de ville

Plus d'articles