Nous suivre Associations Mode d’emploi

Verser une rémunération disproportionnée et non justifiée à un dirigeant remet en cause la gestion désintéressée de l’association

Sujets relatifs :

, ,
Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Verser une rémunération disproportionnée et non justifiée à un dirigeant remet en cause la gestion désintéressée de l’association

© vegefox.com - stock.adobe.com

Verser une rémunération à son dirigeant ne remet pas en cause à lui seul le caractère désintéressé de la gestion de l’association.

-> A lire : Rémunération des dirigeants associatifs : les règles à respecter

Mais lorsque, outre une rémunération mensuelle inférieure au Smic, l’association prend à sa charge le paiement du loyer de son président et lui fait des chèques à hauteur de 50 000 euros par an pour des ventes de tableaux sans justificatifs et qui a priori n’ont aucun rapport avec l’objet de l’association, les juges considèrent qu’il y a abus.

En l’occurrence, l’association est donc considérée comme imposable à l’impôt sur les sociétés et son président imposé sur ces revenus.

Cour administrative d’appel de Paris, 2e chambre, 6 février 2019, n° 18PA 03305

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news hebdomadaire d’Associations Mode d'emploi

Nous vous recommandons

Nouvelle activité : comment  passer de l’idée au projet ?

Nouvelle activité : comment passer de l’idée au projet ?

L’émergence d’un nouveau projet au sein de l’association correspond souvent à une phase de tâtonnements où se bousculent de multiples questions. Pour ne pas s’épuiser ou avoir le[…]

31/12/2020 |
La vidéo renouvelle la participation associative

La vidéo renouvelle la participation associative

Les associations sanitaires et sociales au rendez-vous du projet de loi de finances 2021

Les associations sanitaires et sociales au rendez-vous du projet de loi de finances 2021

Clôture des comptes : 3 aspects à prendre en compte

Clôture des comptes : 3 aspects à prendre en compte

Plus d'articles