Nous suivre Associations Mode d’emploi

abonné

Une fermeture administrative d’un lieu de culte ne porte pas atteinte à la liberté d’association

Cécile Chassefeire et Adeline Beaumunier, Camino Avocat

Sujets relatifs :

,
Une fermeture administrative d’un lieu de culte ne porte pas atteinte à la liberté d’association

© hassan bensliman - stock.adobe.com

Pour le Conseil d’État, la liberté d’association, des fidèles comme de l’association gestionnaire, n’est pas affectée par la fermeture du lieu de culte, prise par décision administrative du préfet.
 

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Nous vous recommandons

L’association doit déclarer le conducteur responsable d’une infraction commise avec son véhicule

L’association doit déclarer le conducteur responsable d’une infraction commise avec son véhicule

En désignant deux conducteurs possibles, un dirigeant d’une personne morale espérait ainsi empêcher toute poursuite contre le véritable auteur de l’excès de vitesse. Mais la Cour de cassation[…]

Empêcher une association sportive d’accéder à des installations sportives n’est pas une atteinte à une liberté fondamentale

Empêcher une association sportive d’accéder à des installations sportives n’est pas une atteinte à une liberté fondamentale

L’intérêt à agir en justice d’une association dépend de la rédaction de son objet

L’intérêt à agir en justice d’une association dépend de la rédaction de son objet

Réglementation Covid : où trouver les bonnes informations ?

Réglementation Covid : où trouver les bonnes informations ?

Plus d'articles