Nous suivre Associations Mode d’emploi

Une commune ne peut déposer comme marque le nom d'une associations

Sujets relatifs :

Un jugement de la Cour de cassation qui vaut la peine d'être lu, aussi fastidieux cela soit-il.

Le c½ur de l'affaire est une histoire de propriété : la ville de Paris a voulu déposer comme marque le nom d'une association avec laquelle elle avait rompu un partenariat de plusieurs années. En prétextant que le nom en question désignait plus le lieu que l'association. La Cour de cassation ne l'a pas entendu comme cela : le nom « ne constituait pas la désignation originelle du site dont la Ville de PARIS est propriétaire, et que si ce nom avait fini par être utilisé pour désigner le lieu et les activités culturelles et artistiques qui y étaient proposées, c'était notamment grâce à l'initiative prise, à l'origine contre la Ville de PARIS, par l'association... » Une histoire édifiante.
N° de pourvoi : 11-21334

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news hebdomadaire d’Associations Mode d'emploi

Nous vous recommandons

Laïcité et fait religieux dans  le sport : le ministère vous guide

Laïcité et fait religieux dans le sport : le ministère vous guide

Entre dialogue et respect du principe de laïcité, le chemin est parfois délicat. Le ministère des Sports tente de répondre aux associations sportives par des cas concrets. Parce que les associations et les clubs[…]

12/09/2019 | Droit associatif
Pas de sanction en cas d’erreur de bonne foi

Pas de sanction en cas d’erreur de bonne foi

Reçu de don : faut-il demander un rescrit fiscal ?

Reçu de don : faut-il demander un rescrit fiscal ?

Verser une rémunération disproportionnée et non justifiée à un dirigeant remet en cause la gestion désintéressée de l’association

Verser une rémunération disproportionnée et non justifiée à un dirigeant remet en cause la gestion désintéressée de l’association

Plus d'articles