Nous suivre Associations Mode d’emploi

Une association peut-elle cotiser à la Sécurité sociale pour les accidents du travail des bénévoles ?

OUI. C'est le décret n° 94-927 qui a ouvert cette possibilité aux bénévoles. Cependant toutes les associations n'ont pas accès à cet avantage : il faut qu'elles soient d'intérêt général et entrent dans le champ d'application de l'article 200 du Code général des impôts. Pour souscrire, l'association doit en faire la demande avec le formulaire Cerfa n° 60-3996 téléchargeable sur le site www.ameli.fr. Pour être couvert, l'accident doit arriver sur le lieu d'exercice de l'activité du bénévole. L'assurance couvre aussi les trajets directement liés à l'activité. Le coût dépend de la nature de l'activité : 4 euros pour les seules réunions, 17 euros pour les travaux administratifs et 30 euros pour les autres travaux. Pour en savoir plus : « L'assurance accident du travail du bénévole », Associations mode d'emploi n° 132.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news hebdomadaire d’Associations Mode d'emploi

Nous vous recommandons

Conséquences fiscales et sociales de la rémunération d'un artiste amateur

Conséquences fiscales et sociales de la rémunération d'un artiste amateur

Pouvons-nous rémunérer un artiste amateur, sans que cela n’ait d’implications sociales ou fiscales pour l’association et pour la personne ? Non. Si un artiste « amateur » est[…]

A-t-on le droit d’exiger un niveau de diplôme minimum pour un jeune en service civique ?

A-t-on le droit d’exiger un niveau de diplôme minimum pour un jeune en service civique ?

Nous avons fortement encouragé nos salariés à utiliser des vélos électriques pour venir au travail. Ces vélos disposaient d’une aide de l’État. Nous avons entendu dire que cette aide était supprimée depuis le 1er février. Est-ce vrai ?

Nous avons fortement encouragé nos salariés à utiliser des vélos électriques pour venir au travail. Ces vélos disposaient d’une aide de l’État. Nous avons entendu dire que cette aide était supprimée depuis le 1er février. Est-ce vrai ?

Nous avons déterminé unilatéralement les missions et les horaires d’un bénévole, celui-ci étant rémunéré en nature. Est-ce que cette relation de bénévolat peut être requalifiée en contrat de travail ?

Nous avons déterminé unilatéralement les missions et les horaires d’un bénévole, celui-ci étant rémunéré en nature. Est-ce que cette relation de bénévolat peut être requalifiée en contrat de travail ?

Plus d'articles