Nous suivre Associations Mode d’emploi

Une association de consommateurs agréée est recevable à intervenir contre une banque

Sujets relatifs :

,
Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Une association de consommateurs agréée est recevable à intervenir contre une banque

© Sindy/Adobestock

Les dispositions de l’article L.421-7 du code de la consommation permettent aux associations de consommateurs agréées d’intervenir devant les juridictions civiles lorsque la demande initiale a pour objet la réparation d’un préjudice subi par un ou plusieurs consommateurs à raison de faits de fourniture d’un bien ou d’un service non constitutifs d’une infraction pénale.
 
Ainsi, pour la Cour de cassation, l’association UFC Que choisir, association de consommateur agréée, est bien recevable à intervenir dans une action en responsabilité au titre de la prestation fournie (achat d’action) contre la banque dont la victime était cliente. Elle juge qu’une telle action n’est pas réservée aux associations de défense des investisseurs régie par le code monétaire et financier, contrairement à ce qui était invoqué par la banque.
 
Cour de cassation, chambre commerciale, 18 octobre 2017, 16-10271
 

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news hebdomadaire d’Associations Mode d'emploi

Nous vous recommandons

Association de loisirs : les règles à respecter pour les taux d’encadrement

Association de loisirs : les règles à respecter pour les taux d’encadrement

Le taux d’encadrement varie selon l’âge des enfants accueillis et selon la période, scolaire ou périscolaire. Pour un accueil d’enfants de moins de 6 ans, c’est un animateur pour huit enfants en[…]

01/06/2022 | MagazineJeunes
Notre association propose un sport à risque. Quelles sont nos obligations ?

Notre association propose un sport à risque. Quelles sont nos obligations ?

En cas d’accident, quelle est la responsabilité d’un dirigeant d’association ?

En cas d’accident, quelle est la responsabilité d’un dirigeant d’association ?

Un an d’existence pour agir en justice en matière d’urbanisme

Un an d’existence pour agir en justice en matière d’urbanisme

Plus d'articles