Un sujet de réflexion nationale : la discrimination pour cause de précarité sociale

Sujets relatifs :

,

La discrimination pour précarité sociale est la conséquence, par le refus de l'accès aux droits, de tous les préjugés que subissent les personnes en situation de pauvreté aujourd'hui.

En décembre 2013, le ministère des affaires sociales et de la santé a organisé des conférences sous la bannière « Sois pauvre et tais-toi ! ». Depuis, ADT Quart monde se félicite que la question de la participation de tous à la vie publique soit désormais au c½ur des préoccupations de tous les partenaires et que la mobilisation lancée avec plus de 40 partenaires (dont ADMR, Advocacy France, AFEV, AGSAS, Amnesty International France, APEL, Apprentis d'Auteuil, La Cimade, CNAPE, Collectif Pouvoir d'Agir, Droit des Enfants International, EMMAUS, Secours Catholique, SOS Racisme, etc.) ait trouvé un écho favorable. En tant que citoyen, vous pouvez aussi convaincre les parlementaires de l'importance de porter cette discrimination dans les textes en rejoignant les signataires de la pétition pour sa reconnaissance : www.jeneveuxplus.org

En savoir plus

http://www.atd-quartmonde.fr/

Nous vous recommandons

10 millions d’euros pour restaurer des sentiers

10 millions d’euros pour restaurer des sentiers

Si une association souhaite créer, restaurer un sentier pédestre ou favoriser la biodiversité, elle peut participer à l’appel à projets « Sentiers de nature ».Le ministère de la Transition écologique et de la Cohésion des...

L’agrément des associations d’usagers : déjà vingt ans !

L’agrément des associations d’usagers : déjà vingt ans !

Avis du HCVA sur le statut d’association européenne transfrontalière

Avis du HCVA sur le statut d’association européenne transfrontalière

Un licenciement fondé sur des faits participant à la liberté d’expression du salarié est nul

Un licenciement fondé sur des faits participant à la liberté d’expression du salarié est nul

Plus d'articles