Nous suivre Associations Mode d’emploi

Un soutien aux actions Sport-santé en milieu rural

Sujets relatifs :

, ,

Calendrier de l'appel à projet « Sport et santé en milieu rural »

  • Les candidatures s’effectuent exclusivement en ligne jusqu’au 21 février 2018 minuit.
  • La présélection des projets, étudiés par le Comité du programme Sport Santé Insertion puis instruits par la Fondation de France aura lieu en mars 2018.
  • En juin?2018, ils seront examinés par un comité d’experts. Les décisions seront uniquement communiquées par voie postale ou électronique en juillet 2018.

Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Un soutien aux actions  Sport-santé en milieu rural

© Vira Pogromska/AdobeStock

L’appel à projet « Sport et santé en milieu rural » de la Fondation de France vise à faciliter l’accès à la pratique d’une activité physique régulière en milieu rural. Une attention particulière est portée à la proximité.

En France, sur les 250 000 équipements sportifs existants : 27 % sont situés en zones rurales, 45 % dans les pôles urbains et 28 % dans les communes périurbaines. Les habitants des communes rurales peuvent donc rencontrer des difficultés pour pratiquer une activité sportive.

Des projets innovants à destination des personnes éloignées du sport

Dans une logique de prévention ou d’amélioration de la santé, la Fondation de France a décidé de soutenir via l’appel à projet « Sport et santé en milieu rural » des projets innovants qui favorisent l’accès à la pratique d’une activité physique régulière et de proximité. Les associations doivent posséder une expérience notable sur le sujet et justifier d’un ancrage sur le territoire rural concerné. 
 
L’activité sportive doit se dérouler en zone rurale et être à destination de personnes qui en sont les plus éloignées (personnes âgées, en situation de handicap, souffrant de maladies chroniques, bénéficiaires des minima sociaux…). Ces personnes doivent avoir été identifiées au préalable et les associations doivent démontrer le bien-fondé de leur démarche.

Une activité sportive régulière et pérenne

La pratique sportive doit être accessible, régulière et ouverte au plus grand nombre de personnes sans limitation d’âge. Une attention particulière sera portée sur les critères spécifiques de proximité avec le lieu de vie réelle des publics et l’implication des familles. L’encadrement devra être de qualité et justifier d’une articulation entre les compétences sportives et sanitaires mobilisées au service des personnes accompagnées. 
 
La dimension sociale et la durée (projet pluriannuel) seront des critères importants et privilégiés. Le projet peut aussi inclure des actions de formation, de capitalisation et de mise en réseau des acteurs sur cette thématique. Enfin, les associations doivent obligatoirement attester de la recherche de cofinancements.

Partenariat obligatoire 

L’ancrage territorial ainsi que la collaboration avec la ou les collectivités locales concernées sont primordiales. Si le projet est porté par un établissement ou un service social ou médico-social, il devra démontrer comment les actions envisagées ont vocation à ouvrir l’établissement sur son environnement extérieur. 
 
De même, les projets d’activités physiques et sportives adaptées ne seront recevables que s’ils sont construits avec un ou plusieurs établissements médico-sociaux du territoire, s’ils favorisent la mixité des publics et s’ils se déroulent sur les temps de loisirs des publics ciblés.
 
Les modalités de suivi et d’évaluation de l’impact du projet devront prendre en compte les indicateurs proposés par la Fondation de France et avoir été intégrées à la démarche mise en œuvre en impliquant autant que possible les usagers.

Critères d’irrecevabilité des projets présentés

Les demandes concernant un projet d’investissement en matière d’infrastructure sportive ne seront pas retenues. 
 
Il en va de même pour un projet strictement événementiel qui ne s’inscrit pas dans le temps et ne permet pas une pratique régulière ou d’un projet à destination de personnes pratiquant déjà des activités physiques au sein de la structure.
 
La compétition de haut niveau, le fonctionnement récurrent des structures ou des clubs sportifs (par exemple un club qui finance l’activité pour ses licenciés actuels) ne sont pas non plus éligibles. 
 
Un article d'Émilie Gianre

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news hebdomadaire d’Associations Mode d'emploi

Nous vous recommandons

Appel à projets aidant les patients convalescents

Appel à projets aidant les patients convalescents

Cette année, la fondation ADRÉA soutient des projets associatifs qui permettent aux personnes en convalescence d’être actrices de leur vie et de leur santé. Pour être retenu, le projet doit s’attacher[…]

29/06/2018 | Appels à projet
La fondation Up valorise l’impact social

La fondation Up valorise l’impact social

Les dispositifs de soutien de l’État aux associations

Les dispositifs de soutien de l’État aux associations

18 nominés en vue de récompenser l’engagement dans les quartiers

18 nominés en vue de récompenser l’engagement dans les quartiers

Plus d'articles
Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookiesOKEn savoir plusX