Nous suivre Associations Mode d’emploi

Un salarié ne peut pas refuser de remplacer un collègue absent

Un salarié ne peut pas refuser de remplacer un collègue absent

© © Olivier Tuffé / Fotolia.com

Refuser de remplir une tâche ponctuelle en remplacement d'un salarié absent peut constituer une cause réelle et sérieuse de licenciement. En l'espèce, une salariée en CDI a refusé de remplacer une personne sur une journée sur un poste pour lequel elle avait une formation adéquate.

La salariée a alors engagé une procédure en invoquant une modification de son contrat de travail. Or, selon un article de ce contrat « les fonctions ainsi que l'affectation de Madame X... pourraient être modifiées à tout moment en fonction de l'organisation du travail ». La Cour conclut que la directive de l'employeur ne s'inscrit nullement dans le cadre d'une telle modification de son contrat.

Cour de cassation, chambre sociale, 7 juillet 2016, n° 15-22352.

 

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news hebdomadaire d’Associations Mode d'emploi

Nous vous recommandons

Prime pour soutenir le pouvoir d’achat

Prime pour soutenir le pouvoir d’achat

Les associations, comme tous les employeurs de droit privé, peuvent faire bénéficier leurs salariés de la « prime de partage de la valeur » qui est exonérée de cotisations sociales dans la[…]

Titres-restaurants : la limite d’exonération relevée

Titres-restaurants : la limite d’exonération relevée

Rémunération d’un salarié d’association transféré vers une collectivité publique

Rémunération d’un salarié d’association transféré vers une collectivité publique

Découvrez le nouveau réseau national d’accompagnement des associations

Découvrez le nouveau réseau national d’accompagnement des associations