Nous suivre Associations Mode d’emploi

abonné

Un plan en demi-mesures

Michel Lulek

Sujets relatifs :

Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Un plan en demi-mesures

© Andre Bonn - stock.adobe.com

Le 29 novembre, Gabriel Attal, secrétaire d’État chargé de la Jeunesse et de la vie associative, a présenté son Plan d’action pour la vie associative. Le même jour, Christophe Itier, haut-commissaire à l’économie sociale et solidaire, présentait un Pacte de croissance de l’ESS. Des réponses attendues depuis plusieurs mois par les associations… qui restent sur leur faim.

Depuis l’installation du gouvernement d’Édouard Philippe, le dialogue entre l’État et les associations oscille entre mécontentement, déception, espoir et concertation. Après les mauvaises nouvelles du début du quinquennat (baisse des contrats aidés, suppression de la réserve parlementaire et de l’ISF), l’exécutif a cherché à se rattraper en lançant une concertation avec les principales têtes de réseau. Le résultat en a été les 59 propositions du rapport porté par le Mouvement associatif en juin dernier. Il aura donc fallu attendre encore six mois pour que le nouveau secrétaire d’État chargé de la vie associative, Gabriel Attal, y réponde par une série de 15 mesures.

Évaluation et concertation

Le problème, c’est que si les intentions sont louables, une partie importante des mesures n’annonce que des évaluations et des concertations. C’est le cas des dispositifs locaux d’accompagnement dont le Pacte ESS prévoit la réforme, ou de la possibilité d’affecter les sommes des comptes inactifs des associations au FDVA. Le plan se termine sur le lancement d’un groupe de travail sur la[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Nous vous recommandons

Emplois francs : une généralisation à tous les quartiers prioritaires dès 2020

Emplois francs : une généralisation à tous les quartiers prioritaires dès 2020

Les emplois francs vont être élargis à l'ensemble des quartiers de la politique de la ville, le double du périmètre actuel, soit 1500 avec un budget de 300 millions d’euros (mais ils ne seront pas[…]

L'impact du numérique dans un projet associatif

L'impact du numérique dans un projet associatif

Une hausse du budget des Sports 2020 en trompe l’œil

Une hausse du budget des Sports 2020 en trompe l’œil

Réinventer l’association contre la société du mépris

Réinventer l’association contre la société du mépris

Plus d'articles