abonné

Un pilote pour cuisiner avec des bénévoles en toute sérénité

Un pilote pour cuisiner avec des bénévoles en toute sérénité

© WavebreakMediaMicro - stock.adobe.com

Lors de l’organisation d’un repas, désigner un pilote permet d’assurer la sécurité sanitaire des convives sans entraver ni leur gourmandise ni la convivialité de l’événement.

L’intérêt d’avoir un pilote lors de l’organisation d’un repas est double : c’est un gage de sûreté pour tous mais aussi un vrai appui pour s’organiser sur le terrain. Il est en charge de différentes missions.

Désigner une personne

Il est indispensable qu’une personne soit pilote de l’organisation du groupe qui cuisine car lorsqu’on travaille à plusieurs, les dérapages en matière d’hygiène sont fréquemment dus à un manque de pilotage. On compte les uns sur les autres mais souvent « on » ce n’est personne. Alors la tension peut monter et les risques sanitaires avec. Les trois priorités du pilote sont de veiller à la sécurité de l’équipe (éviter les accidents), à l’efficacité du travail réalisé (produire dans le temps imparti) et à la[…]

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Nous vous recommandons

MAIF : lancement d’un appel à projets à impact environnemental

MAIF : lancement d’un appel à projets à impact environnemental

En 2023, la MAIF lance un appel à projets afin de soutenir des initiatives à impact social ou environnemental positif portées par ses sociétaires (association, établissement d’enseignement, collectivité, entreprise, coopérative,...

Former 3 000 clubs sportifs inclusifs

Former 3 000 clubs sportifs inclusifs

Les étapes à prévoir lors d’un départ à la retraite

Les étapes à prévoir lors d’un départ à la retraite

Création de pôles territoriaux d’industries culturelles et créatives : 47 millions d’euros

Création de pôles territoriaux d’industries culturelles et créatives : 47 millions d’euros

Plus d'articles