Nous suivre Associations Mode d’emploi

abonné

Un nouveau statut pour les ARUP

Marie d’Ozouville, avocate, Cabinet Delsol avocats

Sujets relatifs :

,
Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

 Un nouveau statut pour les ARUP

© Kaesler Media - stock.adobe.com

Pour être reconnue d’utilité publique (RUP), une association doit conformer ses statuts à un modèle type. Celui-ci a été changé le 6 août dernier. Les associations qui bénéficient déjà de la reconnaissance mais souhaitent modifier leurs statuts doivent également adopter ce modèle.

En simplifiant les statuts types, l’administration souhaitait les rendre directement accessibles aux structures concernées. Préparés par le Conseil d’État et publiés par la Direction de l’information légale et administrative, ils contiennent des stipulations obligatoires, mais aussi des dispositions optionnelles pour s’adapter aux cas particuliers. L’adoption d’un règlement intérieur permet d’aboutir à des règles sur mesure en fonction des besoins de chacun.

Une transparence financière renforcé

Si certaines dispositions étaient déjà inscrites dans la pratique, d’autres sont novatrices et permettent un meilleur fonctionnement des associations, correspondant[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Nous vous recommandons

Le montant de la franchise des impôts commerciaux revalorisé à 63 059 €

Le montant de la franchise des impôts commerciaux revalorisé à 63 059 €

Les associations qui réalisent des recettes d’exploitation tirées d’une activité commerciale accessoire (leur activité non lucrative restant donc prépondérante) d’un montant[…]

14/05/2019 | Droit associatif
Le préjudice d’un membre exclu irrégulièrement vaut plus qu'un euro

Le préjudice d’un membre exclu irrégulièrement vaut plus qu'un euro

Une association peut devenir propriétaire d’un immeuble par voie d’adjudication

Une association peut devenir propriétaire d’un immeuble par voie d’adjudication

Mélanger intérêts personnels, commerciaux et associatifs relève de l’abus de confiance

Mélanger intérêts personnels, commerciaux et associatifs relève de l’abus de confiance

Plus d'articles