Nous suivre Associations Mode d’emploi

Un nouveau coup d'accélérateur sur les emplois aidés pour le second semestre

Une circulaire de la DGEFP du 5 juin dernier, applicable au 1er juillet, cadre déjà les enveloppes et critères de mise en place des emplois aidés pour le second semestre 2013 afin de mettre un coup d'accélérateur sur leur mise en ½uvre.

Une enveloppe de 92 000 contrats aidés complémentaires porte le nombre de total de contrats d'accompagnement dans l'emploi (CAE) à 262 000 pour le second semestre. Parmi eux, 30 000 contrats sont fléchés sur l'encadrement et l'accompagnement des jeunes en milieu scolaire et 12 000 pour le renouvellement des contrats qui arrivent à échéance dans les établissements public locaux d'enseignement.

Pour les contrats initiatives emploi (CIE), l'enveloppe financière mise en place correspond à un volume de 25 000 contrats.

Les publics prioritaires restent les demandeurs d'emploi de très longue durée (18 mois sur les 24 derniers mois), les bénéficiaires de revenus de solidarité active et les demandeurs d'emploi seniors. Les contrats de 12 mois avec des parcours d'insertion de qualification de qualité sont privilégiés.

Pour en savoir plus

 

 

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news hebdomadaire d’Associations Mode d'emploi

Nous vous recommandons

Aide à l’embauche pour les SIAE

Aide à l’embauche pour les SIAE

Depuis le 1er janvier 2021, l’embauche d’une personne en contrat de professionnalisation par une structure d’insertion par l’activité économique (SIAE) ouvre droit à une aide. Versée par[…]

09/04/2021 | ESSSalarié
Seul l’organe qui nomme un directeur est habilité à le licencier

Seul l’organe qui nomme un directeur est habilité à le licencier

Pourquoi créer ou rejoindre un groupement d’employeurs ?

Pourquoi créer ou rejoindre un groupement d’employeurs ?

Le pouvoir de licencier appartient au président de l’association par défaut

Le pouvoir de licencier appartient au président de l’association par défaut

Plus d'articles