Nous suivre Associations Mode d’emploi

Un licenciement notifié par lettre remise en main propre n’est pas valable

Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

 Un licenciement notifié par lettre remise en main propre n’est pas valable

© Freedomz - stock.adobe.com

La Cour de cassation rappelle que, pour être valable, le licenciement doit être notifié par lettre recommandée avec accusé de réception. À défaut de cette formalité, la transaction consécutive est nulle.

Cour de cassation, chambre sociale, 10 octobre 2018, pourvoi n° 17-10066

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news hebdomadaire d’Associations Mode d'emploi

Nous vous recommandons

Travailler et collaborer en ligne

Travailler et collaborer en ligne

Dans le cadre du programme PANA (Point d’appui au numérique), Hello Asso, la Fonda, le Mouvement associatif et les réseaux partenaires forment les acteurs associatifs aux outils numériques. Pour continuer leur mission,[…]

[Coronavirus] Arrêt de travail simplifié pour les femmes enceintes et personnes « à risque »

[Coronavirus] Arrêt de travail simplifié pour les femmes enceintes et personnes « à risque »

Déconnexion numérique : les salariés associatifs y ont droit aussi

Déconnexion numérique : les salariés associatifs y ont droit aussi

Mon association face à l’épidémie de coronavirus

Mon association face à l’épidémie de coronavirus

Plus d'articles