Un directeur d’association ne peut licencier que s’il en a reçu le pouvoir

Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Un directeur d’association ne peut licencier que s’il en a reçu le pouvoir

© fizkes - stock.adobe.com

Avoir mandat pour recruter et signer un contrat de travail ne signifie pas avoir pouvoir de licencier un salarié.

Pour ce faire, le directeur d’une association doit avoir une délégation de pouvoir explicite du président ou de l’instance compétente conformément aux statuts.

Cour de cassation, civile, chambre sociale, 6 mars 2019, pourvoi n° 17-19752

Nous vous recommandons

Condamnation à verser un abondement sur le CPF d’un lanceur d’alerte

Condamnation à verser un abondement sur le CPF d’un lanceur d’alerte

Depuis le 30 décembre 2022, l’employeur peut être sanctionné par un conseil de prud’hommes, à l’occasion de tout litige et en plus d’autres sanctions, au versement d’une somme sur le compte CPF de son salarié lanceur...

17/03/2023 | ActualitésSalarié
Généralisation des emplois francs jusqu’au 31 décembre

Généralisation des emplois francs jusqu’au 31 décembre

Calculer le coût salarial d’une embauche

Calculer le coût salarial d’une embauche

Tensions sur les métiers de l’éducation populaire

Tensions sur les métiers de l’éducation populaire

Plus d'articles