Nous suivre Associations Mode d’emploi

Un bailleur renonce à encaisser le préavis prévu par la clause de rupture du contrat de location. Peut-on le considérer comme un don ?

Oui, ou plus exactement un abandon de créance. Il faut que le bailleur exprime clairement sa volonté par écrit. Une formule du genre : « Je soussigné.... renonce à la somme de.... due au titre de... au profit de l'association.... ». Si vous avez la reconnaissance d'intérêt général, vous pouvez alors lui remettre un reçu de don.

Comptablement, la somme concernée doit d'abord être enregistrée comme une dette en charge (débit de la classe 6) et en compte fournisseur (crédit des comptes 401). Une fois l'abandon de créance clairement décidé, il faut annuler la dette par le débit du compte fournisseur et enregistrer la somme dans le compte 7581 « dons manuels non affectés ».


En savoir plus
Abandon de créance : modalités et règles comptables, Associations mode d'emploi, n° 129, mai 2011.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news hebdomadaire d’Associations Mode d'emploi

Nous vous recommandons

Compétences de l'intercommunalité et intérêt communautaire

Compétences de l'intercommunalité et intérêt communautaire

Quelle est la différence entre les « compétences » de notre communauté de communes et « l’intérêt communautaire » ? N’est-ce pas la même chose ? Oui et[…]

Titres associatifs

Titres associatifs

Faire un legs à une association non reconnue d'utilité publique

Faire un legs à une association non reconnue d'utilité publique

J'ai entendu parler des « fonds territoriaux de développement associatif ». De quoi s'agit-il ?

J'ai entendu parler des « fonds territoriaux de développement associatif ». De quoi s'agit-il ?

Plus d'articles