Nous suivre Associations Mode d’emploi

abonné

Un an après, le RGPD renforce la protection des citoyens

Emilie Gianre

Sujets relatifs :

Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Un an après, le RGPD renforce la protection des citoyens

© tanaonte - stock.adobe.com

Le Règlement général sur la protection des données personnelles (RGPD) est entré en application le 25 mai 2018. Les associations s’en sont saisies pour faire respecter la vie privée.

Le RGPD donne aux citoyens plus de contrôle sur leurs données personnelles. Est concernée toute information relative à une personne physique identifiée ou identifiable, directement ou indirectement, par référence à un numéro d’identification (ex. : n° de Sécurité sociale) ou à un ou plusieurs éléments qui lui sont propres (ex. : nom et prénom, date de naissance, éléments biométriques, empreinte digitale, ADN…).

Défaut de sécurité

En France, c’est la Cnil (Commission nationale de l’informatique et des libertés) qui accompagne la mise en conformité. Entre le 25 mai et le 31 décembre 2018, elle a reçu « entre 1200 et 1300 notifications » soit plus de cinq par jour.

Elle a procédé à 14 sanctions administratives (dont 9 sanctions financières), pour des montants allant de 20 k€ à 250 k€. À une exception près, toutes[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Nous vous recommandons

 Trois décrets d’application de la loi pour la réforme de la justice ont été publiés

Trois décrets d’application de la loi pour la réforme de la justice ont été publiés

Ils concernent notamment la fusion des tribunaux de grande instance (TGI) et des tribunaux d’instance (TI) au sein du nouveau tribunal judiciaire, la spécialisation des tribunaux judiciaires, la création des chambres de[…]

16/10/2019 |
Élections municipales : ce que les associations peuvent faire… ou pas

Élections municipales : ce que les associations peuvent faire… ou pas

Notre-Dame de Paris : le taux de la réduction d’impôt est porté à 75 %

Notre-Dame de Paris : le taux de la réduction d’impôt est porté à 75 %

L’arbitrage, une alternative au tribunal

L’arbitrage, une alternative au tribunal

Plus d'articles