Nous suivre Associations Mode d’emploi

abonné

Transmission : réussir son passage de relais en 7 points

Claudia Zim Iou Sie, Chambre des associations
Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Transmission : réussir son passage de relais en 7 points

© Andrey Popov - stock.adobe.com

Assurer la continuité du projet associatif implique une transmission efficace des missions exercées par l’équipe sortante et de la cohérence entre les actions menées par les équipes successives. Voici sept points à ne pas négliger.

La transmission s’inscrit dans la démarche plus large du renouvellement des instances dirigeantes (de leurs membres et de leur fonctionnement). Sauf en cas de changement radical d’équipe sur des visions différentes de l’avenir de l’association, la transmission se vit le plus souvent dans la continuité du projet associatif. Mais même dans ce cas, transmettre peut être source de perturbations.

1/ Anticiper

Avoir été membre ou bénévole pendant une certaine durée fait partie des conditions que les associations peuvent exiger pour que l’on puisse se porter candidat à un poste de dirigeant. Encore faut-il dans ce cas le préciser dans ses statuts. Cette période, imposée par l’association, doit être mise à profit pour offrir aux futurs candidats une bonne visibilité sur son fonctionnement et ses activités. Il implique donc d’identifier et de mobiliser des candidats potentiels. Ce n’est en effet pas le jour de l’AG que s’improvisera un nouveau conseil d’administration ! Ainsi, dans une grande association nationale dont le président avait annoncé son départ, son remplaçant a été pressenti un an plus tôt et a été associé aux travaux du conseil d’administration tout au long de l’année qui a précédé son élection. D’une année sur l’autre, l’AG peut ainsi être l’occasion de sonder les membres susceptibles de rejoindre le CA.

2/ Inviter

Les instances dirigeantes peuvent être ouvertes aux membres qui souhaitent mieux comprendre leur fonctionnement, que ce soit ponctuellement ou régulièrement. Les personnes invitées sont observatrices et n’interfèrent pas dans les prises[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Nous vous recommandons

« La question est : comment faire d’un bénévole d’un jour un bénévole de toujours ? »

« La question est : comment faire d’un bénévole d’un jour un bénévole de toujours ? »

Entretien avec Carole Orchampt, déléguée générale du Réseau national des maisons des associations (RNMA) Quel bilan tirez-vous de cette crise sanitaire du point de vue de l’engagement ?[…]

Le monde associatif est-il un monde du travail comme les autres ?

Le monde associatif est-il un monde du travail comme les autres ?

Publication du FDVA formation 2021

Publication du FDVA formation 2021

Le bénévolat dopé par la crise

Le bénévolat dopé par la crise

Plus d'articles