Nous suivre Associations Mode d’emploi

abonné

Subventions : l’État encourage la convention

Sujets relatifs :

, ,
Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

La circulaire « Valls » du 29 septembre 2015 (1) précise un engagement de l’État pris en 2014 : « Favoriser la convention pluriannuelle d’objectifs (CPO) comme mode de financement des activités associatives » (2). Une ambition qui permet de préciser trois avantages : un financement dans la durée, le respect des projets associatifs et enfin la concertation.

La circulaire Valls présente deux modèles de conventions pluriannuelles d’objectifs avec une association. Ces modèles de convention recommandent une durée de quatre ans et non plus trois ans comme dans la circulaire Fillon de 2010 (3). Elle corrige aussi une des limites de la précédente circulaire du 18 janvier 2010 qui ne proposait qu’un modèle unique d’attribution des subventions, obligeant les associations recevant de faibles montant de subventions, à se soumettre aux obligations européennes.

Un modèle simplifié pour les petites associations

Le modèle dit « simplifié » (annexe II)[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Nous vous recommandons

Quand les fondations exigent la reconnaissance d’intérêt général

Quand les fondations exigent la reconnaissance d’intérêt général

De plus en plus de fondations réservent leurs aides aux associations d’intérêt général. Certaines exigent même que cette qualité soit préalablement reconnue par les services fiscaux.[…]

31/05/2022 | FinancementsMagazine
Coopérer à plusieurs associations peut faciliter vos rentrées d’argent

Coopérer à plusieurs associations peut faciliter vos rentrées d’argent

Sport : un 3e AAP Impact 2024

Sport : un 3e AAP Impact 2024

Crise sanitaire : 20 % de perte pour la culture

Crise sanitaire : 20 % de perte pour la culture

Plus d'articles