Nous suivre Associations Mode d’emploi

abonné

Spectacles vivants : l’accessibilité ne s’arrête pas aux aménagements

Sujets relatifs :

, ,
Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

L’accessibilité est une obligation pour les gestionnaires de lieux culturels. Mais elle ne se limite pas aux aménagements et concerne aussi l’accueil, l’information et la diffusion, la sensibilisation et la formation du personnel, voire la programmation elle-même.

La loi de 2005 prévoyait une mise aux normes des établissements pour 2015. Mais face au retard pris, le législateur a mis en place en 2014 les Ad’ap (Agendas d’accessibilité programmée) pour les communes et ERP qui n’ont pu faire face à leurs obligations. Les dossiers, qui étaient à déposer en septembre 2015, comprennent une programmation des travaux avec rétroplanning, financements et échéances budgétaires. D’autre part, les normes ont été révisées : il faut désormais prendre en compte les personnes âgées et la qualité d’usage pour tous. On peut en outre proposer des[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Nous vous recommandons

Quand les fondations exigent la reconnaissance d’intérêt général

Quand les fondations exigent la reconnaissance d’intérêt général

De plus en plus de fondations réservent leurs aides aux associations d’intérêt général. Certaines exigent même que cette qualité soit préalablement reconnue par les services fiscaux.[…]

31/05/2022 | FinancementsMagazine
Coopérer à plusieurs associations peut faciliter vos rentrées d’argent

Coopérer à plusieurs associations peut faciliter vos rentrées d’argent

Sport : un 3e AAP Impact 2024

Sport : un 3e AAP Impact 2024

Crise sanitaire : 20 % de perte pour la culture

Crise sanitaire : 20 % de perte pour la culture

Plus d'articles