abonné

Souscrire une complémentaire santé

Emilie Gianre

Sujets relatifs :

,
Souscrire une complémentaire santé

© Noey smiley - stock.adobe.com

Tout employeur du secteur privé a l’obligation de proposer une couverture complémentaire santé collective à ses salariés sauf exceptions.

Depuis 2016, l’association doit proposer un régime de remboursement complémentaire des frais de santé à tous ses salariés, quels que soient leur ancienneté ou leur statut (cadres, non-cadres, CDD, intérims, apprentis, etc.). Elle est cependant libre de choisir sa mutuelle. Si elle est soumise à une convention collective, elle devra respecter l’accord de branche qui peut prévoir des montants de remboursement de frais plus élevés que le minimum légal et des dispositions spécifiques.

Il convient de la mettre en place par un document écrit qu’il faudra conserver. Celui-ci, selon la taille de l’association et le nombre d’employés, se matérialise par un référendum ou une DUE (décision unilatérale de l’employeur). Côté démarches, l’assureur lui fournira des modèles d’attestation et lui indiquera la[…]

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Nous vous recommandons

Les étapes à prévoir lors d’un départ à la retraite

Les étapes à prévoir lors d’un départ à la retraite

L’organisation et la trésorerie de l’association peuvent être perturbées par le départ à la retraite d’un salarié. Bien préparer cette phase et respecter la procédure sont essentiels.Départ volontaire ou non ? Combien cela...

06/02/2023 | ActualitésSalarié
Comment s’engagent les Français dans les associations ?

Comment s’engagent les Français dans les associations ?

Un licenciement fondé sur des faits participant à la liberté d’expression du salarié est nul

Un licenciement fondé sur des faits participant à la liberté d’expression du salarié est nul

Percée de l’alternance dans les associations

Percée de l’alternance dans les associations

Plus d'articles