Nous suivre Associations Mode d’emploi

abonné

Souscrire une complémentaire santé

Emilie Gianre

Sujets relatifs :

,
Souscrire une complémentaire santé

© Noey smiley - stock.adobe.com

Tout employeur du secteur privé a l’obligation de proposer une couverture complémentaire santé collective à ses salariés sauf exceptions.

Depuis 2016, l’association doit proposer un régime de remboursement complémentaire des frais de santé à tous ses salariés, quels que soient leur ancienneté ou leur statut (cadres, non-cadres, CDD, intérims, apprentis, etc.). Elle est cependant libre de choisir sa mutuelle. Si elle est soumise à une convention collective, elle devra respecter l’accord de branche qui peut prévoir des montants de remboursement de frais plus élevés que le minimum légal et des dispositions spécifiques.

Il convient de la mettre en place par un document écrit qu’il faudra conserver. Celui-ci, selon la taille de l’association et le nombre d’employés, se matérialise par un référendum ou une DUE (décision unilatérale de l’employeur). Côté démarches, l’assureur lui fournira des modèles d’attestation et lui indiquera[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Nous vous recommandons

Prime pour soutenir le pouvoir d’achat

Prime pour soutenir le pouvoir d’achat

Les associations, comme tous les employeurs de droit privé, peuvent faire bénéficier leurs salariés de la « prime de partage de la valeur » qui est exonérée de cotisations sociales dans la[…]

Rémunération d’un salarié d’association transféré vers une collectivité publique

Rémunération d’un salarié d’association transféré vers une collectivité publique

Propositions du Cese pour les métiers de l’action sociale et éducative

Propositions du Cese pour les métiers de l’action sociale et éducative

Cinq ans pour requalifier un contrat de travail

Cinq ans pour requalifier un contrat de travail

Plus d'articles