Nous suivre Associations Mode d’emploi

Services à la personne : les associations se font rattraper

Sujets relatifs :

,
Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

 Services à la personne : les associations se font rattraper

© Halfpoint - stock.adobe.com

La Dares (Direction de l'animation de la recherche des études et statistiques) du ministère du Travail dresse le panorama des services à la personne en 2018. Il note une légère baisse de l'activité mais une hausse du recours aux organismes prestataires.

Sur ces derniers l'évolution est défavorable aux associations : « En 2018, 390 millions d’heures d’intervention ont été rémunérées par les organismes prestataires. L’activité prestataire reste encore majoritairement assurée par les associations qui réalisent 49,8 % des heures rémunérées. Cette part baisse légèrement (-1,3 point par rapport à 2017), tout comme celle des organismes publics qui passe de 9 % à 8,8 % en 2018. »

À l'opposé, la Dares relève que « l'activité des entreprises privées prestataires croît à un rythme élevé, avec 162 millions d’heures rémunérées, soit une hausse de 6,7 % par rapport à 2017. » Une évolution qui n'est pas nouvelle mais qui semble donc s'accentuer.

Dares Résultats, n° 011, février 2020

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news hebdomadaire d’Associations Mode d'emploi

Nous vous recommandons

Organiser une agora publique

Organiser une agora publique

Pour associer les jeunes aux questions qui les concernent, l’association grenobloise Y-Nove utilise un outil de participation spécifique : l’agora publique. Une « bonne pratique » repérée dans le[…]

Tiers-lieux : l’hybridation des ressources au cœur des modèles économiques

Tiers-lieux : l’hybridation des ressources au cœur des modèles économiques

Licenciés sportifs, toujours en baisse

Licenciés sportifs, toujours en baisse

Des aides financières pour les associations qui œuvrent pour les femmes

Des aides financières pour les associations qui œuvrent pour les femmes

Plus d'articles