Nous suivre Associations Mode d’emploi

Services à la personne : 2,6 milliards pour la collectivité

Qui pourra encore asséner que les services sociaux à la personne ne sont pas rentables après cette étude (1) qui démontre chiffres à l'appui, que les bénéfices de ce secteur ont très largement compensé les aides publiques qui lui ont été versées ?

En effet en 2010, le bilan a engendré un bénéfice de quelque 2,6 milliards d'euros pour la collectivité. Les critères utilisés pour faire ce bilan ont retenu l'augmentation des cotisations sociales liées aux créations d'emplois générées par le secteur des services à la personne (4,8 milliards d'euros), la baisse des indemnités de chômage et de RSA, et du travail non déclaré (181 millions d'euros), la TVA et la fiscalité directe (70 millions d'euros). Difficile alors de comprendre les raisons qui poussent le gouvernement à plafonner les niches fiscales à 10 000 par an, selon les promesses de campagne de François Hollande.

(1) Étude réalisée par la cabinet de conseil en stratégie Olivier Wyman sur commande de la Fédération du service aux particuliers publiée le 7 juin dernier.

Lire l'article
Consulter l'étude

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news hebdomadaire d’Associations Mode d'emploi

Nous vous recommandons

 Trois décrets d’application de la loi pour la réforme de la justice ont été publiés

Trois décrets d’application de la loi pour la réforme de la justice ont été publiés

Ils concernent notamment la fusion des tribunaux de grande instance (TGI) et des tribunaux d’instance (TI) au sein du nouveau tribunal judiciaire, la spécialisation des tribunaux judiciaires, la création des chambres de[…]

16/10/2019 |
Sport : souscrire l'assurance proposée par la fédération

Sport : souscrire l'assurance proposée par la fédération

L’inclusion par le sport monte en puissance dans les contrats de ville

L’inclusion par le sport monte en puissance dans les contrats de ville

Un directeur d’association ne peut licencier que s’il en a reçu le pouvoir

Un directeur d’association ne peut licencier que s’il en a reçu le pouvoir