abonné

Se prêter de l’argent entre associations, c’est possible

Axel Detammaecker, France Active

Sujets relatifs :

, ,
Se prêter de l’argent entre associations, c’est possible

© 2010 Helder Almeida

La nouvelle loi de juillet 2021 visant à améliorer la trésorerie des associations encadre mieux les prêts d’argent entre associations. Si la pratique est donc autorisée, prenez quand même quelques précautions.

Alors que l’article L.511-5 du code monétaire et financier pose le principe que les opérations de crédit (opérations financières à titre onéreux) sont réservées aux établissements bancaires et aux sociétés de financement, la loi Macron de 2015 puis plus récemment la loi du 1er juillet 2021 visant à améliorer la trésorerie des associations ont posé chacune leur tour, des exceptions au monopole bancaire. Ainsi, depuis juillet 2021, une association loi 1901 est autorisée à prêter de l’argent à d’autres, membres de son réseau (1). L’entité prêteuse doit être déclarée au moins depuis trois ans et être d’intérêt général (2) ou reconnue d’utilité publique (3). Elle prête sur ses ressources propres, à taux zéro et pour[…]

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Nous vous recommandons

MAIF : lancement d’un appel à projets à impact environnemental

MAIF : lancement d’un appel à projets à impact environnemental

En 2023, la MAIF lance un appel à projets afin de soutenir des initiatives à impact social ou environnemental positif portées par ses sociétaires (association, établissement d’enseignement, collectivité, entreprise, coopérative,...

Former 3 000 clubs sportifs inclusifs

Former 3 000 clubs sportifs inclusifs

Création de pôles territoriaux d’industries culturelles et créatives : 47 millions d’euros

Création de pôles territoriaux d’industries culturelles et créatives : 47 millions d’euros

Les nouveautés de la loi de finances 2023 pour les associations

Les nouveautés de la loi de finances 2023 pour les associations

Plus d'articles