Nous suivre Associations Mode d’emploi

abonné

Salariés associatifs : il est où le bonheur ?

Michel Lulek

Sujets relatifs :

,
Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Salariés associatifs : il est où le bonheur ?

© builmifotografia - stock.adobe.com

Sous le titre « Souffrance en milieu engagé », la journaliste Pascale-Dominique Russo démontre que travailler dans une association n’est pas forcément une garantie de bonheur au travail. Heureusement il y a aussi des solutions.

C’est un cri d’alerte. Pascale-Dominique­ Russo a enquêté auprès de plusieurs structures associatives (ainsi que des mutuelles), recueilli les témoignages d’anciens ou actuels salariés, de syndicalistes et de dirigeants. Et elle a rencontré « des salariés d’autant plus en souffrance que leurs entreprises se veulent vertueuses ».

Double phénomène

Le constat n’est pas nouveau et depuis les travaux du sociologue Matthieu Hely ou les mises en garde des militants du Syndicat Asso, le monde associatif est conscient des problèmes qu’il doit affronter en la matière. La situation s’est cependant amplifiée ces dernières années du fait d’un double phénomène. Le management des entreprises qui a déjà conquis une partie de la fonction publique avec le « nouveau management public », transpose ses modes de gestion et ses valeurs (rapidité, flexibilité et rapidité) aux associations. Au prétexte d’efficacité, le modèle entrepreneurial de gestion des ressources humaines devient la référence en particulier dans les grosses associations. Second aspect : la[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Nous vous recommandons

Aide à l’embauche pour les SIAE

Aide à l’embauche pour les SIAE

Depuis le 1er janvier 2021, l’embauche d’une personne en contrat de professionnalisation par une structure d’insertion par l’activité économique (SIAE) ouvre droit à une aide. Versée par[…]

09/04/2021 | ESSSalarié
Seul l’organe qui nomme un directeur est habilité à le licencier

Seul l’organe qui nomme un directeur est habilité à le licencier

Pourquoi créer ou rejoindre un groupement d’employeurs ?

Pourquoi créer ou rejoindre un groupement d’employeurs ?

Le pouvoir de licencier appartient au président de l’association par défaut

Le pouvoir de licencier appartient au président de l’association par défaut

Plus d'articles