Nous suivre Associations Mode d’emploi

abonné

Salarié et administrateur de la même famille : les risques du conflit d’intérêts

Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Salarié et administrateur de la même famille : les risques du conflit d’intérêts

© Babouse

Certaines associations ont parmi leurs administrateurs des membres de la famille de leurs salariés ou des personnes ayant avec ces administrateurs une communauté d’intérêt (conjoint, partenaire, allié…). Ces situations peuvent conduire à remettre en cause la gestion désintéressée de l’association voire entraîner des sanctions pénales en cas d’abus de confiance. La gestion d’une association doit être bénévole et donc désintéressée. Les administrateurs de l’association ne doivent tirer aucun avantage financier ou matériel des résultats de l’association. Ce principe de non-­lucrativité porte sur les avantages directs ou indirects. Pour l’administration fiscale, le caractère bénévole et désintéressé de la gestion est mis à mal lorsqu’un membre de la famille d’un dirigeant de droit ou de fait de l’association est salarié de l’association qu’il dirige. Le principe est posé au paragraphe 11 de l’instruction fiscale du 15 septembre 1998 qui précise que : « le caractère désintéressé de la gestion de l’organisme est remis en cause quand l’organisme opère des versements au profit des ayants droit du dirigeant de droit ou de fait ou de toute autre personne ayant avec ces personnes une communauté d’intérêt ». Les conséquences fiscales de la gestion intéressée Lorsque l’administration fiscale considère que le lien de famille ou la communauté d’intérêt a eu pour effet l’octroi d’avantages en nature ou financiers, elle[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Nous vous recommandons

Les lycéens s’engagent plus dans les associations qu’en politique

Les lycéens s’engagent plus dans les associations qu’en politique

Alors que 87 % des lycéens n’ont pas ou peu confiance dans les partis politiques et 78 % dans le gouvernement, « les lycéens ne sont pas, pour autant, désintéressés par l’idée de[…]

[Interview] « Dans trop d’associations, il y a un flou entre le statut de bénévole et celui de salarié »

[Interview] « Dans trop d’associations, il y a un flou entre le statut de bénévole et celui de salarié »

Emploi associatif : la fin d’une spécificité

Emploi associatif : la fin d’une spécificité

Contrats aidés : la baisse continuera

Contrats aidés : la baisse continuera

Plus d'articles
Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookiesOKEn savoir plusX