Nous suivre Associations Mode d’emploi

Rupture de la période d'essai après 2 jours : un abus de droit

Selon une décision de la Cour de cassation, rompre le contrat sous la clause de la période d'essai après seulement 2 jours de travail est abusif.

Un salarié s'est vu signifié son congé après 2 jours de travail dans l'entreprise et a saisi la juridiction prud'homale pour rupture abusive. L'affaire est allée jusqu'à la Cour de Cassation, qui a confirmé le jugement initial des Prud'hommes condamnant l'employeur pour rupture abusive. En effet, « si l'employeur peut discrétionnairement mettre fin aux relations contractuelles avant l'expiration de la période d'essai, ce n'est que sous réserve de ne pas faire dégénérer ce droit en abus ». Or la Cour a estimé que l'employeur n'avait pu apprécier la valeur professionnelle du salarié après 2 jours seulement de travail.
En savoir plus

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news hebdomadaire d’Associations Mode d'emploi

Nous vous recommandons

Faire face à la fin des contrats aidés [Journée d'étude - 27/06/19]

Faire face à la fin des contrats aidés [Journée d'étude - 27/06/19]

Les contrats aidés étaient importants pour l'emploi associatif. Avec leur disparition, les associations doivent se tourner vers d'autres solutions pour maintenir et développer leurs emplois. Comment les[…]

Un an après, le RGPD renforce la protection des citoyens

Un an après, le RGPD renforce la protection des citoyens

Quelles sont les tendances du bénévolat associatif ?

Quelles sont les tendances du bénévolat associatif ?

Délégation de pouvoirs du président

Délégation de pouvoirs du président