Nous suivre Associations Mode d’emploi

Rupture de la période d'essai après 2 jours : un abus de droit

Selon une décision de la Cour de cassation, rompre le contrat sous la clause de la période d'essai après seulement 2 jours de travail est abusif.

Un salarié s'est vu signifié son congé après 2 jours de travail dans l'entreprise et a saisi la juridiction prud'homale pour rupture abusive. L'affaire est allée jusqu'à la Cour de Cassation, qui a confirmé le jugement initial des Prud'hommes condamnant l'employeur pour rupture abusive. En effet, « si l'employeur peut discrétionnairement mettre fin aux relations contractuelles avant l'expiration de la période d'essai, ce n'est que sous réserve de ne pas faire dégénérer ce droit en abus ». Or la Cour a estimé que l'employeur n'avait pu apprécier la valeur professionnelle du salarié après 2 jours seulement de travail.
En savoir plus

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news hebdomadaire d’Associations Mode d'emploi

Nous vous recommandons

Libre ne veut pas dire gratuit

Libre ne veut pas dire gratuit

Certaines associations pratiquent le prix dit « libre » ou « conscient » pour leurs activités. Cette façon de rendre des biens et services culturels accessibles à tout le monde peut aussi[…]

19/07/2019 |
Une association dissoute doit désigner un mandataire pour poursuivre les éventuels procès en cours

Une association dissoute doit désigner un mandataire pour poursuivre les éventuels procès en cours

Jean-Pierre Worms est décédé

Jean-Pierre Worms est décédé

Boissons alcoolisées à la buvette

Boissons alcoolisées à la buvette