Nous suivre Associations Mode d’emploi

Rupture d'un contrat de travail faute de subvention

Rupture d'un contrat de travail faute de subvention

© © Richard Villalon/Fotolia.com

Un éducateur sportif intervenant à titre bénévole auprès d'une association a signé avec elle un contrat de travail, conditionné par l'octroi d'une subvention en provenance d'une collectivité. Faute d'avoir obtenu la subvention, l'association a rompu le contrat.

Saisi par le salarié pour requalification en CDI et paiement d'indemnités de rupture, le juge des prud'hommes a rejeté cette requête au motif que le salarié était au courant que son contrat était subordonné à l'obtention de la subvention. La Cour de cassation a toutefois cassé cet arrêt dans la mesure où le contrat ne faisait pas apparaître de condition suspensive, quand bien même cet aspect avait été évoqué lors du recrutement.

Cour de Cass., Ch. Sociale, 14 déc 2016, n° 15-26676

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news hebdomadaire d’Associations Mode d'emploi

Nous vous recommandons

Les emplois francs : en hausse et reconduits d'un an

Les emplois francs : en hausse et reconduits d'un an

Dans un contexte de crise sociale, le gouvernement entend favoriser l'embauche des jeunes résidant dans un quartier prioritaire de la politique de la ville (QPV). Généralisé depuis janvier 2020, le dispositif des[…]

Encore des marges de progression pour aller vers une égalité femmes-hommes dans le bénévolat

Encore des marges de progression pour aller vers une égalité femmes-hommes dans le bénévolat

La prise en charge des frais liés au télétravail

La prise en charge des frais liés au télétravail

Les petites associations peuvent mettre en place un accord d’intéressement

Les petites associations peuvent mettre en place un accord d’intéressement

Plus d'articles