Nous suivre Associations Mode d’emploi

abonné

Réussir sa campagne de financement participatif

Réussir sa campagne de financement participatif

© calcassa /AdobeStock.com

Depuis quelques années, le financement participatif est très répandu dans le milieu associatif. Si les buts poursuivis facilitent l’adhésion du public, quelques règles sont à connaître pour mettre en place une campagne de crowdfunding efficace vous permettant d’atteindre votre objectif.

Le financement participatif, ou crowdfunding, est un appel à la générosité du public, ce qui désigne le fait de solliciter activement le public pour soutenir une cause définie. À cette fin, l’association peut utiliser tous les moyens possibles : spots radio et télévisés, envoi de courriers ou de SMS, affichage dans l’espace public, publicité dans les journaux et magazines, internet (réseaux sociaux, site de l’association, plateforme de crowdfunding), etc.

Déterminer l’objectif financier

Avant de mettre en place une stratégie de communication, l’association doit déterminer l’objectif financier qu’elle souhaite atteindre. Pour cela, elle doit partir de son besoin de financement. Quelle somme est nécessaire pour réaliser le projet ?

Ensuite, elle devra faire une liste des personnes très impliquées dans l’association (salariés, bénévoles, donateurs réguliers) et des personnes du cercle proche (famille, amis). Celles-ci seront les premiers donateurs et c’est à elles qu’il faudra montrer la collecte à ses débuts. Elles vont en plus aider l’association à déterminer son objectif : évaluer combien chacune d’entre elles est susceptible de donner.

Le montant obtenu à partir de cette évaluation doit représenter 10 % de l’objectif fixé. Exemple : « j’ai évalué l’apport de mon cercle proche et des membres très impliqués dans le projet ou dans l’association à 1 000 euros. Je peux donc espérer atteindre un objectif de 10 000 euros ! ».

Imaginer les contreparties

Une contrepartie est un bon moyen de favoriser les dons. Symbolique, matériel ou sous la forme d’une expérience unique, il s’agit d’un retour non financier offert aux donateurs pour les remercier de leur soutien. Il faut définir des contreparties pour chaque palier ou don. Ils devront être fixés en rapport avec le projet.

L’association devra leur donner un caractère original, innovant ou unique. Un mot personnalisé de remerciement[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Nous vous recommandons

Sport : un 3e AAP Impact 2024

Sport : un 3e AAP Impact 2024

Un troisième appel à projets (AAP) Impact 2024, doté de 5,8 millions d’euros (dont 2,8 millions pour les acteurs publics éligibles), a été lancé par l’Agence nationale du sport. Il[…]

Crise sanitaire : 20 % de perte pour la culture

Crise sanitaire : 20 % de perte pour la culture

Emprunter à ses adhérents pour assurer sa trésorerie

Emprunter à ses adhérents pour assurer sa trésorerie

Utiliser le mécénat de compétences dans le secteur public

Utiliser le mécénat de compétences dans le secteur public

Plus d'articles