Nous suivre Associations Mode d’emploi

abonné

Repas associatif : les règles d’hygiène à respecter

Sujets relatifs :

Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

L’organisation d’un repas ouvert au public impose des règles pour limiter tout risque de toxi-infection alimentaire. Elles concernent les lieux de préparation des repas, la conservation des aliments et l’hygiène lors de la vente des produits.

Les maladies infectieuses d’origine alimentaire seraient responsables de 450 décès et 14 000 hospitalisations annuelles. Outre une assurance couvrant ce risque particulier, des conditions sont à respecter afin de ne pas voir la responsabilité pénale et civile des organisateurs engagée. 

Locaux 

Les locaux utilisés pour préparer le repas doivent être prévus à cet effet : locaux d’un professionnel de l’alimentation (boucher, traiteur, restaurateur, etc.), cuisine de salle des fêtes ou de cantine scolaire. Ils doivent être propres et régulièrement entretenus avec des détergents adaptés aux contacts alimentaires et équipés d’un lave-mains à commande non-manuelle, distinct des[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Nous vous recommandons

Un budget 2022 peu tourné vers le secteur associatif

Un budget 2022 peu tourné vers le secteur associatif

Le dernier budget du quinquennat réserve très peu de nouveautés concernant directement les associations. Les crédits alloués au programme Jeunesse et vie associative sont toutefois en hausse,[…]

21/01/2022 | Gestion
La gouvernance collégiale des associations favorise les pratiques de mutualisation

La gouvernance collégiale des associations favorise les pratiques de mutualisation

Smic, plafond de la sécurité sociale

Smic, plafond de la sécurité sociale

20 initiatives inspirantes en période de crise sanitaire

20 initiatives inspirantes en période de crise sanitaire

Plus d'articles