Nous suivre Associations Mode d’emploi

abonné

Remporter la mise avec un dossier de demande de subvention attrayant

Sophia Huynh-Quan-Chiêu, consultante en communication
Remporter la mise avec un dossier de demande de subvention attrayant

© Cambon

Une demande de subvention pour une association est assimilable à une campagne de publicité. Il faut faire en sorte que l’association se démarque des autres. Si les formulaires à remplir offrent peu de place à la créativité, le dossier d’accompagnement peut faire la différence.

Le premier réflexe à avoir, c’est de changer de point de vue. Se mettre dans la peau de ceux qui liront le projet, de ceux qui décideront d’accorder ou non un soutien financier. L’association peut par conséquent s’interroger sur ce qui les intéresse vraiment. Les enjeux qui gravitent autour des projets associatifs doivent trouver des points de rencontre avec ceux des organismes de financement. Pour une collectivité par exemple, si l’association a des activités qui permettent de valoriser le territoire, il sera judicieux de le souligner. Une deuxième bonne pratique consiste, à l’inverse, à épurer le dossier de tout ce qui ne les intéresse pas. Par exemple, si l’historique de l’association n’a pas d’utilité réelle dans la prise de décision, il faut éviter d’en parler.

Montrer sa différence

Une autre démarche consiste à s’interroger sur ce qui fait l’originalité de l’association. En effet, l’objectif de ce dossier est bien de la faire sortir du lot. Si c’est son action de proximité qui la distingue, il faudra que celle-ci se manifeste dans tous les éléments du dossier : les chiffres, les actions menées, mais aussi les termes employés, le style graphique. Par exemple, le style visuel pourra inclure des illustrations, le langage pourra être relativement informel, la tonalité conviviale, etc. Dans tous les cas, mettre en lumière dans le dossier une caractéristique et une seule de l’association sera une stratégie payante, car cela lui permettra de construire une image simple et cohérente aux yeux du lecteur.

Prouver sa capacité

L’association devra[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Nous vous recommandons

Sport : un 3e AAP Impact 2024

Sport : un 3e AAP Impact 2024

Un troisième appel à projets (AAP) Impact 2024, doté de 5,8 millions d’euros (dont 2,8 millions pour les acteurs publics éligibles), a été lancé par l’Agence nationale du sport. Il[…]

Crise sanitaire : 20 % de perte pour la culture

Crise sanitaire : 20 % de perte pour la culture

Emprunter à ses adhérents pour assurer sa trésorerie

Emprunter à ses adhérents pour assurer sa trésorerie

Utiliser le mécénat de compétences dans le secteur public

Utiliser le mécénat de compétences dans le secteur public

Plus d'articles