Nous suivre Associations Mode d’emploi

abonné

Rédiger son rapport d’activité après une année de restriction sanitaire

Yannick Dubois, Cabinet Kogito Associations
Rédiger son rapport d’activité après une année de restriction sanitaire

© Cambon

En 2020, les mesures sanitaires ont largement impacté l’organisation des activités des associations. Dans ce contexte, la rédaction des bilans d’activité à transmettre aux financeurs ou des rapports d’activité pour les assemblées générales, s’avère un exercice complexe, tant le décalage entre les projets et les actions réellement menées est important.

La tâche des rédacteurs quant au compte rendu des projets réalisés auprès des adhérents, des financeurs ou des partenaires est multiple. Il s’agit à la fois de rassurer sur la pérennité de l’association, sur sa capacité à s’adapter et valoriser autant que faire se peut ce qui a été réalisé durant cette année particulière.

Bienveillance des services publics

Le mot d’ordre assez unanime des pouvoirs publics en matière de suivi de subvention consiste à apprécier la situation des associations au cas par cas et de manière bienveillante.

La circulaire du 6 mai 2020 a précisé la marche à suivre pour les associations subventionnées en 2020 par les services de l’État. Ce faisant, il pose des principes directeurs et fixe, par défaut, le contenu des bilans à produire. Cette circulaire précise que le service de l’État qui a accordé la subvention devra adopter une attitude bienveillante vis-à-vis des associations financées.

De nombreuses collectivités (régions, départements et communes et leurs établissements publics) ont également décidé d’être bienveillantes à l’égard du suivi des subventions 2020. Il conviendra de se rapprocher de la collectivité concernée pour connaître ses attentes en matière de bilan.

Solution retenue

La crise sanitaire a généré une situation unique de force majeure. Le caractère imprévisible et irrésistible des événements permet aux associations que ne soit pas retenue à leur endroit une quelconque responsabilité pour la cessation des activités. Nombreuses sont les associations qui avaient, bien avant que la pandémie ne soit[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Nous vous recommandons

« Mettre en œuvre des bonnes pratiques de gouvernance sécurise  les dirigeants associatifs »

« Mettre en œuvre des bonnes pratiques de gouvernance sécurise les dirigeants associatifs »

Interview de Cécile Chassefeire, avocate spécialiste en droit des associations et des fondations   Les responsables associatifs sont-ils plutôt négligents ou surestiment-ils trop la question de la[…]

14/06/2021 | Responsabilité
Des dirigeants associatifs conscients de leurs responsabilités

Des dirigeants associatifs conscients de leurs responsabilités

Résultats de l’enquête : Covid-19, où en sont les associations un an après ?

Résultats de l’enquête : Covid-19, où en sont les associations un an après ?

Cannelle et Piment : une entreprise associative originale

Cannelle et Piment : une entreprise associative originale

Plus d'articles