Nous suivre Associations Mode d’emploi

Reconnaissance du bénévolat : vers quel statut ?

Sujets relatifs :

La ministre des sports, de la jeunesse, de l'éducation populaire et de la vie associative vient de répondre à une question d'une députée sur la création éventuelle d'un statut bénévole.

Ce sont plus de 14 millions de bénévoles qui pourraient bénéficier d'une telle reconnaissance. D'autant plus que ces derniers sont indispensables au bon fonctionnement de grand nombre d'associations. Il ne semble pas pour autant qu'un réel statut s'élabore. La ministre a cependant répondu que de nombreux dispositifs étaient mis en place pour faciliter le bénévolat et que le ministère a engagé des travaux pour créer un congé d'engagement bénévole. Ce congé permettrait d'accroître le temps disponible pour des activités bénévoles, en favorisant les modalités d'engagement des responsables associatifs qui exercent une activité salariée. En novembre 2012, le Haut Conseil à la vie associative a rendu son avis et a préconisé d'instituer un congé d'engagement pour l'exercice de responsabilités associatives, à travers l'octroi d'un crédit de temps annuel permettant l'exercice d'une responsabilité associative. Enfin, les possibilités d'élargir le champ d'application du congé de représentation sont en étude.

Enfin, il faut savoir qu'en 2014 une grande campagne de promotion et de soutien à l'engagement bénévole et en particulier celui des jeunes sera organisée par le ministère et qu'un guide pour aider les associations à valoriser leurs contributions volontaires (notamment bénévoles) dans leurs documents comptables est disponible en ligne sur le site associations.gouv.fr
Question N° : 29331

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news hebdomadaire d’Associations Mode d'emploi

Nous vous recommandons

Aide à l’embauche pour les SIAE

Aide à l’embauche pour les SIAE

Depuis le 1er janvier 2021, l’embauche d’une personne en contrat de professionnalisation par une structure d’insertion par l’activité économique (SIAE) ouvre droit à une aide. Versée par[…]

09/04/2021 | ESSSalarié
Seul l’organe qui nomme un directeur est habilité à le licencier

Seul l’organe qui nomme un directeur est habilité à le licencier

Pourquoi créer ou rejoindre un groupement d’employeurs ?

Pourquoi créer ou rejoindre un groupement d’employeurs ?

Le pouvoir de licencier appartient au président de l’association par défaut

Le pouvoir de licencier appartient au président de l’association par défaut

Plus d'articles