Nous suivre Associations Mode d’emploi

abonné

Quels choix en 2020 pour comptabiliser les subventions d’investissement ?

Gérard Lejeune, expert comptable

Sujets relatifs :

,
Quels choix en 2020  pour comptabiliser les subventions d’investissement ?

© A-StockStudio - stock.adobe.com

En décembre 2020, l’Autorité des normes comptables (ANC n° 2020-09) a apporté des corrections au plan comptable général (ANC n° 2014-03). L’une d’elles peut avoir un impact sur les mécanismes de comptabilisation des subventions d’investissement pour les associations.

Dans le plan comptable général (PCG), la règle de base est d’amortir les subventions et les aides à l’investissement (SI). L’ancien plan comptable associatif (CRC n° 99-01), applicable jusqu’à fin 2019, permettait d’y déroger. Ainsi, une association qui recevait une subvention d’investissement de 10 000 euros pour un bien renouvelable par l’association devait l’amortir mais pas la subvention reçue pour l’acquérir. Cet amortissement générait de fait la ressource d’autofinancement qui lui permettait ensuite de renouveler le bien. Ainsi, la SI était conservée au passif dans les fonds propres (comptes 1026 ou 1036) et n’apparaissait nullement au compte de résultat (schéma n° 1).

Cette dérogation intelligente et spécifique aux associations n’a pas été retenue dans le nouveau règlement comptable (ANC n° 2018-06) applicable à compter de 2020. Sa logique se réfère, en la matière, au PCG. Si, en droit, les SI sont des fonds propres (code de commerce, art. R.123-190), le PCG indique qu’une subvention d’investissement peut être comptabilisée en totalité soit en produits exceptionnels, soit en SI, au compte 13. Dans ce cas, la subvention devrait être reprise en résultat au rythme des amortissements pratiqués sur les investissements qu’elle finance (schéma n° 2). Cette reprise (777) constitue un produit non monétaire et n’est pas une ressource de l’exercice. Elle ne reflète[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Nous vous recommandons

Utiliser son véhicule personnel pour le compte de l’association

Utiliser son véhicule personnel pour le compte de l’association

L’utilisation de son véhicule personnel pour les besoins de l’association fait partie des pratiques courantes de nombreux bénévoles ou salariés. Parfois sans avoir[…]

30/04/2021 | GestionResponsabilité
Le Guso, en mode dématérialisé

Le Guso, en mode dématérialisé

Les associations face au Covid un an après : une nouvelle enquête nationale

Les associations face au Covid un an après : une nouvelle enquête nationale

Organiser ponctuellement des activités sportives

Organiser ponctuellement des activités sportives

Plus d'articles