Nous suivre Associations Mode d’emploi

abonné

Quelle convention collective appliquer selon votre activité ?

Sophie Weiler
Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

 Quelle convention collective appliquer selon votre activité ?

© Richard Villalon - stock.adobe.com

Toute association qui emploie des salariés est tenue d’appliquer les dispositions des conventions et accords collectifs. C’est l’activité principale de l’association qui détermine quelle convention collective est applicable. Le contrat de travail ne peut y déroger, sauf dans un sens plus favorable aux salariés.

Si la législation encadre le travail en général, les conventions collectives prennent en compte les spécificités de chaque métier. Une association peut donc être soumise à une convention collective si son activité principale se situe dans le champ d’application professionnel et territorial d’une convention, ou si la convention est « étendue », autrement dit, si un arrêté rend la convention applicable à tous les employeurs sans condition d’appartenance aux organisations signataires ou adhérentes.

Pour chaque convention collective, un champ d'application géographique et professionnel

Une convention collective contient les règles particulières du droit du travail (contrat de travail, hygiène, congés, salaires, classification, licenciement,…) applicable à un secteur donné. Elle est conclue par les organisations syndicales représentatives des salariés et les organisations ou groupements d’employeurs en vue d’apporter des avantages non prévus par le code du travail. Elle est donc obligatoirement plus favorable que la loi.

Les conventions collectives définissent dans leurs conditions générales leur champ d’application géographique et professionnel. Le champ géographique définit le territoire concerné qui peut être national, régional ou départemental. Le champ professionnel définit les activités couvertes par la convention (interprofessionnel, branche, entreprise). Pour y être soumise, soit l’association entre dans ces deux champs, soit un arrêté l’y contraint, comme dans le cas de la convention nationale de l’animation.

L'activité principale de l'association détermine généralement la convention[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Nous vous recommandons

Le Corps européen de solidarité encourage le volontariat

Le Corps européen de solidarité encourage le volontariat

Plus de 96 millions d’euros sont dédiés en 2019 à l’accueil de jeunes volontaires, stagiaires ou encore employés au sein du Corps européen de solidarité. Des financements accessibles aux[…]

Le CFGA qualifie les bénévoles

Le CFGA qualifie les bénévoles

Une circulaire précise les conditions de déclaration et d’agrément des organismes de services à la personne

Une circulaire précise les conditions de déclaration et d’agrément des organismes de services à la personne

Mettez de l’animation dans votre AG

Mettez de l’animation dans votre AG

Plus d'articles