Nous suivre Associations Mode d’emploi

Age minimum pour diriger un ACM

Sujets relatifs :

, ,

Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Age minimum pour diriger un ACM

© Patricia W./AdobeStock

Quel est l’âge minimum pour diriger un accueil collectif de mineurs ?

Il faut avoir au moins 21 ans pour devenir titulaire du Brevet d'aptitude à la fonction de directeur (BAFD) et assurer des fonctions occasionnelles de direction de certains accueils collectifs de mineurs. Par contre, 18 ans suffisent si l'on est titulaire d'un Brevet professionnel de la jeunesse, de l'éducation populaire et du sport (BPJEPS), option « loisir tout public ».

Cet écart est justifié par la différence entre les deux formations tant dans le contenu que dans la durée. Le BAFD est un brevet non professionnel pour lequel est exigé une expérience préalable dans l'encadrement d'accueil de mineurs tandis que le BPJEPS est un brevet professionnel, de niveau IV, obtenu à l'issue de plus de 600 heures de formation.

En savoir plus :
« BAFA et BAFD : ce que change la réforme », Associations mode d'emploi n°175, janvier 2016.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news hebdomadaire d’Associations Mode d'emploi

Nous vous recommandons

Délégation de signature à un salarié

Délégation de signature à un salarié

Peut-on donner délégation à un salarié pour avoir la signature sur le compte bancaire de l'association ? Oui. Être salarié d’une association n’empêche pas d’avoir procuration[…]

Mécénat de compétences : le mettre en place

Mécénat de compétences : le mettre en place

Est-il possible de délivrer des reçus fiscaux pour les frais engagés par des adhérents lorsqu'ils viennent assister à l'assemblée générale annuelle de l'association ?

Est-il possible de délivrer des reçus fiscaux pour les frais engagés par des adhérents lorsqu'ils viennent assister à l'assemblée générale annuelle de l'association ?

Nous avons des salariés à temps partiel qui ont déjà une mutuelle qu'ils ne veulent pas quitter. Doit-on les obliger à en souscrire une deuxième ?

Nous avons des salariés à temps partiel qui ont déjà une mutuelle qu'ils ne veulent pas quitter. Doit-on les obliger à en souscrire une deuxième ?

Plus d'articles
Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookiesOKEn savoir plusX