Nous suivre Associations Mode d’emploi

abonné

Que faire en cas de difficultés financières ?

Sujets relatifs :

, ,
Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Que faire en cas de difficultés financières ?

© Babouse

40 % des associations éprouvent des difficultés de trésorerie plusieurs fois dans l’année (1). Celles-ci peuvent être passagères ou bien cacher des problèmes structurels. Trouver les solutions appropriées implique de se poser les bonnes questions afin d’établir un diagnostic pertinent.

Étape 1 - Détecter les difficultés

La prévention des difficultés passe par une bonne évaluation des futurs besoins de trésorerie et un bon pilotage de l’activité via des outils de gestion adaptés (plans de trésorerie et budgets prévisionnels ; mais aussi bilans comptables et comptes de résultat pour évaluer la viabilité du modèle économique).

-> A voir : Le bilan financier de l'association

Les associations peuvent également adhérer à un groupement de prévention agréé (GPA), qui les informera dès la détection d’une difficulté comptable ou financière, ou encore engager une démarche d’autodiagnostic. Le but est d’évaluer de façon objective les difficultés éventuelles et leur degré de gravité, à travers l’analyse :

  • des relations avec les tiers (appel régulier du banquier, incidents bancaires…),
  • des ratios financiers (des dettes court terme supérieures aux actifs circulants, résultat négatif sur plusieurs exercices, baisse importante du chiffre d’affaires…),
  • ou d’autres indicateurs (fort turn-over des salariés, démission de la gouvernance…).

Il existe des procédures d’alerte, qui permettent d’attirer l’attention du dirigeant sur les faits pouvant affecter la situation économique de l’association ou compromettre la continuité de l’activité.

Étape 2 - Aller voir son banquier

Dès l’apparition des difficultés, il est conseillé de mettre en œuvre des mesures internes et d’actionner tout levier à disposition pour tenter d’y remédier avant que la situation ne s’aggrave. Il est important d’informer la banque le plus en amont possible pour maintenir une relation de confiance et de transparence.

Celle-ci pourra conseiller l’association, proposer des solutions de financement[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Nous vous recommandons

Les avantages de l’agrément jeunesse et éducation populaire

Les avantages de l’agrément jeunesse et éducation populaire

Les associations qui s’adressent prioritairement à un public jeune et/ou sont porteuses d’une démarche d’éducation populaire peuvent solliciter un agrément jeunesse et éducation populaire[…]

09/07/2019 |
La loi Pacte modifie les seuils rendant obligatoire la nomination d’un commissaire aux comptes

La loi Pacte modifie les seuils rendant obligatoire la nomination d’un commissaire aux comptes

Ce qu’il faut savoir pour créer le site web de votre association

Ce qu’il faut savoir pour créer le site web de votre association

Régulariser les dépenses réalisées avant  la création de l’association

Régulariser les dépenses réalisées avant la création de l’association

Plus d'articles