abonné

Que faire du boni de liquidation ?

Cécile Chassefeire et Adeline Beaumunier, Camino Avocat

Sujets relatifs :

,
Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Que faire du boni de liquidation ?

© Stockwerk-Fotodesign - stock.adobe.com

Une fois la décision de dissolution de l’association prononcée, il faut attribuer les éventuels biens restants. Ce sont les statuts ou à défaut l’assemblée générale qui prévoient les conditions de la liquidation. Mais la dévolution des biens ne peut jamais se faire au profit de l’un des membres de l’association quand bien même il s’agit d’une personne morale

La dissolution d’une association peut s’opérer de plein droit, par exemple en cas d’arrivée du terme pour une association à durée déterminée ou encore lorsque l’association n’a plus qu’un seul membre. Ce peut aussi être une sanction, notamment en cas d’objet illicite, de condamnation pénale ou sanction administrative. Mais le cas de dissolution le plus fréquent reste la dissolution volontaire.

Désignation des liquidateurs

Les cas de dissolution peuvent être prévus dans les statuts (par exemple lorsque l’objet de l’association est réalisé et n’a plus lieu d’être) ou la décision de dissolution peut être prise par les membres, en assemblée générale. L’assemblée générale qui prononce la dissolution de l’association doit également ouvrir la phase de liquidation. Pour réaliser les opérations de liquidation, les statuts ou l’assemblée générale ayant prononcé la dissolution doivent désigner une ou plusieurs personnes qui vont en avoir la charge. Ce peut être les anciens dirigeants, des membres, ou encore des tiers.

Le ou les liquidateurs ont pour mission de terminer les opérations en cours. En particulier, ils devront :

  • solliciter le paiement des[…]

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Nous vous recommandons

Les ORE, un outil juridique au service de l’environnement

Les ORE, un outil juridique au service de l’environnement

Mises en place par la loi pour la reconquête de la biodiversité, de la nature et des paysages du 9 août 2016 et définies par l’article L.132-3 du code de l’environnement, les obligations réelles environnementales sont une innovation...

L’agrément des associations d’usagers : déjà vingt ans !

L’agrément des associations d’usagers : déjà vingt ans !

Avis du HCVA sur le statut d’association européenne transfrontalière

Avis du HCVA sur le statut d’association européenne transfrontalière

DROIT : qui est, ou peut être, le représentant légal de l’association ?

DROIT : qui est, ou peut être, le représentant légal de l’association ?

Plus d'articles