Nous suivre Associations Mode d’emploi

abonné

Quand les salariés de l’association se mettent en grève

Sophie Weiler

Sujets relatifs :

,
Quand les salariés de l’association se mettent en grève

© Beboy/AdobeStock

Le droit de grève est un droit reconnu à tout salarié de l’association. Quel en est le cadre légal ?

La grève est un droit individuel qui s’exerce collectivement. C’est « la cessation collective et concertée du travail en vue d’appuyer des revendications professionnelles » (Cour de cassation, chambre sociale, 17 janvier 1968).
Pour qu’un salarié puisse utiliser son droit de grève, il n’est pas nécessaire que tous les salariés (ou la majorité d’entre eux) y participent. Pour être qualifié de grève, le mouvement doit être suivi par au moins deux salariés. Attention, un salarié peut toutefois faire grève seul s’il accompagne un appel à la grève lancé au niveau national ou s’il est le seul salarié de l’association.

Trois conditions

Il n’existe aucune durée légale de grève : elle peut durer 1 heure comme se poursuivre pendant plusieurs jours ou plusieurs semaines, et peut également être répétée. Par exemple, un arrêt total et concerté du travail d’un quart d’heure toutes les heures pendant dix jours relève d’un exercice normal[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Nous vous recommandons

Participer au 4e Baromètre national de la QVT dans l’ESS

Participer au 4e Baromètre national de la QVT dans l’ESS

Depuis le 20 octobre, la phase d’enquête de la nouvelle édition du baromètre sur la qualité de vie au travail (QVT) dans l’économie sociale et solidaire (ESS) est ouverte. Les salariés et[…]

Charte du volontariat olympique et paralympique

Charte du volontariat olympique et paralympique

Le nombre de licenciés sportifs continue de baisser

Le nombre de licenciés sportifs continue de baisser

Les jours de RTT payés sont temporairement possibles

Les jours de RTT payés sont temporairement possibles

Plus d'articles