Nous suivre Associations Mode d’emploi

abonné

Quand et comment protéger le nom de votre association ?

Armelle Barroux

Sujets relatifs :

,
Quand et comment protéger le nom de votre association ?

© vegefox.com - stock.adobe.com

L’usage du nom de l’association le protège de fait. Il n’y a donc pas d’obligation de le protéger par une démarche spécifique. Mais cela peut être opportun en cas de commercialisation de produits ou de services pour éviter les contrefaçons.

Toute association est libre de choisir son nom. Elle peut utiliser celui qu’elle veut dès lors qu’il ne peut y avoir de confusion avec le nom d’une personne physique ou morale.

Protection automatique

« L’association qui dispose d’un nom original bénéficie d’un droit de propriété exclusif. » Celui-ci est automatiquement protégé par un droit d’usage pour l’activité que l’association a déclarée en préfecture. Le cas échéant, elle peut saisir le juge si un autre organisme l’utilise et qu’elle estime que cela lui porte préjudice. C’est ce dernier qui apprécie, au cas par cas, le caractère original, et par conséquent protégé, du nom. Ce n’est par exemple pas le cas pour une dénomination trop courante ou banale ou dont certains éléments sont tombés[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Nous vous recommandons

Quels renseignements trouver sur une fondation ou un fonds de dotation ?

Quels renseignements trouver sur une fondation ou un fonds de dotation ?

Vous pouvez obtenir certaines informations sur une fondation ou un fonds de dotation en vous rendant sur place au greffe des associations de Paris ou sur le site journal-officiel.gouv.fr (s.42l.fr/HrJM3III). Ce service de consultation des[…]

Cinq ans pour requalifier un contrat de travail

Cinq ans pour requalifier un contrat de travail

Liberté d’expression des associations et occupation du domaine public

Liberté d’expression des associations et occupation du domaine public

Déclaration des dons reçus : les nouvelles règles

Déclaration des dons reçus : les nouvelles règles

Plus d'articles