Nous suivre Associations Mode d’emploi

Publicité des comptes : le seuil de 153 000 ¤ ne concerne que les subventions en numéraire

La loi ESS a précisé l'article L 612-4 du Code de commerce qui oblige les associations à avoir un commissaire aux comptes et à rendre publics leurs comptes annuels si elles reçoivent plus de 153 000 ¤ de subventions par an. La loi a ajouté la mention "en numéraire" après le mot subventions, de manière à bien préciser que les subventions en nature n'étaient pas prises en compte dans le calcul de ce seuil - ce qui était déjà le cas, mais n'était pas explicitement signifié.

Voilà désormais qu'il l'est ! Par ailleurs la loi a inscrit dans le même article que les dirigeants d'associations concernés par cette obligation mais qui avaient omis de la remplir, seraient punis, conformément à l'article L 242-8 du même code, d'une amende de 9000 ¤.

En savoir plus : Article L 612-4 du Code du commerce

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news hebdomadaire d’Associations Mode d'emploi

Nous vous recommandons

10 ans de défense des libertés associatives…

10 ans de défense des libertés associatives…

Créé en réaction à la circulaire Fillon du 18 janvier 2010 relative aux relations entre les pouvoirs publics et les associations, le Collectif des associations citoyennes (CAC) fait le bilan de ses actions et[…]

25/10/2021 |
Associations culturelles : participez au 3e baromètre de la Cofac !

Associations culturelles : participez au 3e baromètre de la Cofac !

Ayez le réflexe « finance solidaire » !

Ayez le réflexe « finance solidaire » !

« Faire des industriels le fer de lance du réemploi et un financeur de la vie associative, relève d’une confusion des rôles »

« Faire des industriels le fer de lance du réemploi et un financeur de la vie associative, relève d’une confusion des rôles »