Nous suivre Associations Mode d’emploi

abonné

Publicité associative : attention aux conséquences fiscales !

Sujets relatifs :

,
Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Publicité associative : attention aux conséquences fiscales !

© complize-m.martins/Adobestock

Le recours à la publicité peut avoir des effets sur la fiscalité de l’association dans la mesure où elle constitue l’un des critères d’analyse de la non-lucrativité. Mais la distinction entre publicité et information est parfois ténue.

La publicité consiste à promouvoir l’image de l’association ou la fourniture des biens ou des services qu’elle propose. Les principaux médias concernés sont la presse écrite, la radio, la télévision, l’affichage, le cinéma et internet. Il existe également d’autres outils tels que l’événementiel, le street marketing, les foires et salons, les démarchages téléphoniques…

Une activité non-concurrentielle

Le recours à la publicité peut avoir des effets sur la fiscalité de l’association. L’impôt sur les sociétés, la TVA et la contribution économique territoriale dépendent de sa gestion désintéressée et des conditions dans lesquelles elle va conduire ses activités commerciales.

Pour être exonérée, l’association devra démontrer en quoi elle agit[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Nous vous recommandons

Nouvelles modalités pour le régime d’assurance chômage

Nouvelles modalités pour le régime d’assurance chômage

Les règles d’indemnisation du chômage et celles relatives aux contributions applicables aux employeurs ont changé au 1er novembre 2019. Le décret n° 2019-797 abroge l’agrément de la convention[…]

15/11/2019 | GestionSalarié
Factures : de nouvelles mentions obligatoires

Factures : de nouvelles mentions obligatoires

Mastodon, le réseau social alternatif

Mastodon, le réseau social alternatif

Les critères du crédit d’impôt sur le spectacle vivant vont mieux correspondre aux artistes émergents

Les critères du crédit d’impôt sur le spectacle vivant vont mieux correspondre aux artistes émergents

Plus d'articles