Nous suivre Associations Mode d’emploi

Projets d'intérêt général : précisions sur le droit de dérogation des préfets

Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Projets d'intérêt général : précisions sur le droit de dérogation des préfets

© Mike_Kiev/iStock

Un décret du 29 décembre dernier autorise les préfets de 17 départements, 2 régions et 3 collectivités d’outre-mer à déroger à certaines règles pour faciliter la mise en œuvre de projets d’intérêt général.

Dans une circulaire du 9 avril, le Premier ministre précise le cadre de cette expérimentation. Ainsi, 7 domaines sont concernés  :

 

  • subventions, concours financiers et dispositifs de soutien ;
  • aménagement du territoire et politique de la ville ;
  • environnement, agriculture et forêts ;
  • construction, logement et urbanisme ;
  • emploi et activité économique ;
  • protection et mise en valeur du patrimoine culturel ;
  • activités sportives, socio-éducatives et associatives.

Outre les secteurs exclus de cette expérimentation, cette circulaire indique également ses conditions de mise en œuvre et les modalités de suivi.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news hebdomadaire d’Associations Mode d'emploi

Nous vous recommandons

Ne demandez pas une subvention,  proposez votre expertise !

Ne demandez pas une subvention, proposez votre expertise !

Dans la relation avec une collectivité, un mécène ou une entreprise, l’association est souvent dans une posture de demandeur d’argent. Mais ne peut-elle pas devenir force de proposition ?   Les habitudes[…]

Un guide méthodologique pour créer un tiers-lieux

Un guide méthodologique pour créer un tiers-lieux

« L’Institut français du Monde associatif veut être un passeur entre les associations et la recherche »

« L’Institut français du Monde associatif veut être un passeur entre les associations et la recherche »

La résiliation d’une CPO par un département doit être justifiée

La résiliation d’une CPO par un département doit être justifiée

Plus d'articles