Nous suivre Associations Mode d’emploi

abonné

Projection de films dans un cadre associatif : respectez les règles !

Marie Magro

Sujets relatifs :

, ,
Projection de films dans un cadre associatif : respectez les règles !

© africa-studio.com

La projection de films relève, selon les modalités d’exercice de l’activité, soit du cadre légal de la diffusion commerciale, soit de celui de la projection non commerciale.

L’association qui projette des films de façon non commerciale bénéficie d’un régime dérogatoire : elle échappe au paiement de la taxe assise sur le prix des entrées aux séances (TSA), à l’obligation d’obtention d’un visa d’exploitation, à l’utilisation d’une billetterie agréée par le Centre national du cinéma (CNC) ainsi qu’à l’émission et la transmission de bordereaux. Les séances non commerciales doivent rester exceptionnelles, tandis que la programmation régulière doit être le fait des exploitants autorisés, en salle fixe ou en itinérance.

Cadre légal

Dans un cadre non commercial et associatif, la diffusion de films peut prendre diverses formes. De manière générale, une association peut organiser six[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Nous vous recommandons

Un livret interne pour faciliter le management coopératif

Un livret interne pour faciliter le management coopératif

Comment soutenir des professionnels du secteur médico-social afin de favoriser la capacité d’autonomie et l’accompagnement en responsabilité de personnes en situation de handicap ? Grâce à un livret[…]

L’association sportive et ses particularités

L’association sportive et ses particularités

Prime pour soutenir le pouvoir d’achat

Prime pour soutenir le pouvoir d’achat

Titres-restaurants : la limite d’exonération relevée

Titres-restaurants : la limite d’exonération relevée

Plus d'articles