Nous suivre Associations Mode d’emploi

abonné

Prime pour soutenir le pouvoir d’achat

Scop La Navette
Prime pour soutenir le pouvoir d’achat

© Chris Titze Imaging

Les associations, comme tous les employeurs de droit privé, peuvent faire bénéficier leurs salariés de la « prime de partage de la valeur » qui est exonérée de cotisations sociales dans la limite de 3.000 euros par salarié (elle peut monter jusqu’à 6.000 euros pour les structures ayant mis en place un dispositif d’intéressement ou de participation). Cette prime remplace la prime exceptionnelle de pouvoir d’achat, dite « prime Macron ».

Loi n° 2022-1158 du 16 août 2022, article 1er : s.42l.fr/Prime

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Nous vous recommandons

Titres-restaurants : la limite d’exonération relevée

Titres-restaurants : la limite d’exonération relevée

La limite de l’exonération d’impôt sur le revenu et de cotisations et contributions sociales du complément de rémunération résultant de la contribution de l’employeur à[…]

22/09/2022 | ComptabilitéMagazine
Rémunération d’un salarié d’association transféré vers une collectivité publique

Rémunération d’un salarié d’association transféré vers une collectivité publique

Découvrez le nouveau réseau national d’accompagnement des associations

Découvrez le nouveau réseau national d’accompagnement des associations

« Il est indispensable que la démarche d’évaluation soit construite par et pour l’association »

« Il est indispensable que la démarche d’évaluation soit construite par et pour l’association »

Plus d'articles