Nous suivre Associations Mode d’emploi

abonné

Politique de la ville : quelle place pour les associations de proximité ?

Sujets relatifs :

,
Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

La politique de la ville a été redéfinie par la loi de programmation pour la ville et la rénovation urbaine du 21 février 2014. L’enjeu est désormais de savoir quelle place effective les associations pourront prendre à la table des négociations.

Dans un contexte de restriction budgétaire, les acteurs associatifs représentent aujourd’hui, selon le Commissariat général à l’égalité des territoires (CGET, anciennement Acsé), « plus de 60 % des 12 000 opérateurs soutenus au titre des crédits spécifiques de la politique de la ville. Ils portent la majorité des quelque 25 000 actions mises en oeuvre sur le territoire ».

13 947 euros par association

Ce sont donc 7 500 associations de proximité qui interviennent auprès des 5,5 millions d’habitants résidant dans les 1 500 quartiers de la politique de la ville. Ces dernières bénéficient chaque année de 240 millions d’euros (hors[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Nous vous recommandons

Quand les fondations exigent la reconnaissance d’intérêt général

Quand les fondations exigent la reconnaissance d’intérêt général

De plus en plus de fondations réservent leurs aides aux associations d’intérêt général. Certaines exigent même que cette qualité soit préalablement reconnue par les services fiscaux.[…]

31/05/2022 | FinancementsMagazine
Coopérer à plusieurs associations peut faciliter vos rentrées d’argent

Coopérer à plusieurs associations peut faciliter vos rentrées d’argent

Sport : un 3e AAP Impact 2024

Sport : un 3e AAP Impact 2024

Crise sanitaire : 20 % de perte pour la culture

Crise sanitaire : 20 % de perte pour la culture

Plus d'articles