Nous suivre Associations Mode d’emploi

abonné

Plus-value immobilière : le statut fiscal de l'association détermine son imposition

Arnaud Laroche, avocat, Delsol Avocats

Sujets relatifs :

, ,
Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Plus-value immobilière : le statut fiscal de l'association détermine son imposition

© Cambon

Une cession immobilière est appréhendée fiscalement à travers la plus-value qui peut être dégagée sur l’opération. Néanmoins, l’imposition de cette plus-value dépendra du régime fiscal de l’association cédante, c'est-à-dire si le fisc considère l'association comme lucrative ou non-lucrative.

Les associations non-lucratives

Une association peut en effet être intégralement exonérée des impôts commerciaux si elle respecte les conditions de non-lucrativité (1). L’exonération vise notamment l’impôt sur les sociétés (IS) au taux normal (28 ou 33,1/3 % selon le montant des résultats – art. 219 du code général des impôts), applicable aux bénéfices réalisés. Ces associations non lucratives demeurent cependant imposées sur leurs revenus patrimoniaux, de nature immobilière ou financière notamment, à un taux réduit d’IS (art. 206, 5 et 219 bis du CGI).

Toutefois, seuls les revenus patrimoniaux expressément visés par la loi relèvent de cette imposition atténuée, c’est-à-dire les revenus des immeubles dont l’association est directement propriétaire, les revenus de l’exploitation de propriétés agricoles et les revenus de capitaux mobiliers.

Les gains en capital (c’est-à-dire les plus-values) ne figurent donc pas dans cette liste limitative. Par conséquent, les plus-values de cession d’actifs, y compris immobiliers, réalisées par les[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Nous vous recommandons

La loi de finances instaure plusieurs mesures pour favoriser le mécénat

La loi de finances instaure plusieurs mesures pour favoriser le mécénat

À compter de l’exercice 2021, lorsque le don en nature prendra la forme d’une mise à disposition gratuite de salariés de l’entreprise, le coût de revient à retenir dans la base de calcul de la[…]

Les obligations des associations en matière d’activités touristiques

Les obligations des associations en matière d’activités touristiques

Vos statuts ont-ils tout prévu ?

Vos statuts ont-ils tout prévu ?

L’interdiction d’utiliser les produits jetables en plastique s’allonge

L’interdiction d’utiliser les produits jetables en plastique s’allonge

Plus d'articles