Nous suivre Associations Mode d’emploi

Peut-on refuser l'adhésion d'une personne ?

Tout dépend d'abord de vos statuts. Comprennent-ils une clause traitant des conditions requises pour devenir membre de l'association ? Ou une procédure particulière (approbation du CA, par exemple) ? Si c'est le cas, vous ne pouvez refuser l'adhésion dès lors que la personne satisfait aux conditions statutaires. Si les statuts sont muets, l'association est a priori libre.

Cependant, une discrimination fondée sur l'origine, le sexe, la situation familiale, l'état de santé ou la religion est illicite. Il est préférable que le motif se justifie par des raisons en lien avec l'objet et/ou l'activité de l'association. Sinon, le refus peut être considéré comme abusif et peut amener, en cas de procédure judiciaire, à des dommages et intérêts. Au besoin, il peut être nécessaire de porter l'affaire devant l'assemblée générale. Et c'est peut-être aussi l'occasion de se pencher sur la rédaction d'un règlement intérieur, qui peut préfigurer une nouvelle clause dans les statuts.


En savoir plus :
A-t-on le droit de refuser un adhérent ?, Associations mode d'emploi n° 171, août-septembre 2015.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news hebdomadaire d’Associations Mode d'emploi

Nous vous recommandons

Obligation de souscrire une assurance responsabilité civile ?

Obligation de souscrire une assurance responsabilité civile ?

Venant tout juste de créer notre association, sommes-nous dans l’obligation de souscrire une assurance « responsabilité civile » ? Non, mais. Sauf cas particulier (par exemple association sportive,[…]

Protéger le nom et le logo de l'association

Protéger le nom et le logo de l'association

Association de mineurs

Association de mineurs

Sport : souscrire l'assurance proposée par la fédération

Sport : souscrire l'assurance proposée par la fédération

Plus d'articles